Paroxysme des mensonges d'état sur les masques.

L'exemple de la gestion des masques révèle la stratégie de l'état, guidé par des intérêts financiers dans cette crise.

Si je prends la plume ce jour pour la première fois  de mon existence c'est pour dénoncer un comportement  irresponsable et odieux de nos dirigeants .

La pénurie de masques a déjà fait l'objet de nombreuses critiques justifiées mais peu d'entre vous connaissent la complexité invraisemblable de la délivrance des masques d 'état (quand ils arrivent) aux professionnels de santé, via  le réseau des pharmacies .Nous assistons donc au dernier épisode tout aussi scandaleux que les précédents.

Sachez que les pharmaciens font preuve d'une abnégation et d'un professionnalisme exemplaires pour remplir cette mission.Ils s' adaptent au jour le jour à des consignes d'attribution  incessamment modifiées(parfois dans la même journée). Ils remplissent leur mission de santé publique dans ce contexte de tension et de contraintes indispensables.

Les pharmacies ont bien sûr voulu répondre également  aux besoins de leur patientèle fragile qui souhaitait acheter des masques  en se rapprochant de leurs fournisseurs habituels.Sachez que cela leur a été interdit sous peine de sanctions  et réquisition des masques par l'état.La profession  a respecté les directives d'autant plus qu'il semble y avoir une réelle pénurie puisque tous les professionnels de santé,établissements médicaux sociaux,EHPAD etc... ne sont toujours pas suffisamment pourvus. Dans cette situation dramatique où soignants et malades ne sont toujours pas protégés correctement et mettent leur santé et leur vie en danger j'apprends mercredi 29  avril au soir  que la GMS  vendra  dans ses rayons ces fameux masques tant espérés par les soignants,et ceci par millions.Donc pour la GMS pas de sanction,pas de réquisition?Le matin même les instances auxquelles sont rattachées les pharmacies leur rappelait leur mission et leurs obligations et 12 heures plus tard la GMS annonce  trompettes sonnantes que ces masques seront en rayon dès le lundi 4 mai.Donc la GMS faisait des commandes de millions de masques avec l'aval de l'état qui interdisait dans le même temps les pharmacies d'en vendre.Interpellé à ce propos Mr Salomon balaye la question .

Ces faits reflètent les priorités de nos gouvernants et leur absence de valeurs morale et humaine : sponsoriser la GMS à tout prix ,même au prix de vies,vies de ceux qu'ils applaudissent à 20h et vie des patients .

Comment peut-on faire confiance à des décideurs qui se discréditent perpétuellement et refusent la moindre critique.

L'amélioration est toujours possible,mais faut-il reconnaitre qu'on a failli.

Aveuglés par leur orgueil et leurs intérêts  ils ne pourront que faire de mauvais choix

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.