Franceinfo se pose la question : Les électeurs de Mélenchon peuvent-ils voter Macron?

Ce jour France Info titre : "Présidentielle : peut-on voter pour Emmanuel Macron quand on est un électeur de Jean-Luc Mélenchon ?" et ajoute :" Dans cet entre-deux-tours, Emmanuel Macron tente de récupérer l'électorat de Jean-Luc Mélenchon. Mais son programme est-il compatible avec les "insoumis" ?

Mélenchon ayant donné ce bon conseil hier à la télévision sur TF1 à Macron de faire au moins un geste en direction des électeurs de la France Insoumise pour leur donner un peu l'envie de voter pour lui, ce jour certains essaient de nous faire croire qu'il y aurait déjà une certaine compatibilité entre le programme de la France Insoumise et Macron, compatibilité suffisante qui ne justifierait donc pas un effort de Macron pour entendre le conseil de Mélenchon.

Pour en faire la démonstration, franceinfo va jusqu'à dire qu'au fond ils ne s'opposent vraiment que sur la question de l'économie ! lire cetcet article diffusé sur france info " peut-on voter Macron quand on est électeurs de Mélenchon ?

C'est subitement tenir l'économie comme bien peu de chose dans ce monde qui pourtant la sacralise ! Surprenant non ?

Non, les divergences sur l'économie entre Mélenchon et Macron ne sont pas que des divergences annexes, elles sont les marqueurs d'une divergence majeure, non ils ne s'entendent pas du tout en ce qui concerne le projet de société, 

Les inégalités, la liberté  et la fraternité selon Macron

Sur la question des inégalités notamment, ce qui est important, et sur la question de la liberté du plus fort au détriment des libertés réels des défavorisés, ce qui peut par exemple s'illustrer sur la question de la santé : avec Macon on s'assure selon ses moyens financierset on sera soigné en fonction du prix du contrat d'assurance que l'on peut se payer ..il appelle ça la liberté de choisir son assurance ! Sur la question de la fraternité aussi, car quand on porte atteinte aux services publics on porte atteinte à ce qui permet collectivement d'assurer le minimum vital en terme de services et biens communs aux plus défavorisés, Alors s'ils s'opposent en effet sur les questions économiques c'est justement parce qu'ils s'opposent sur le projet de société, et c'est bien là un point essentiel, le point essentiel. Ceci dit Macron n'est pas Le Pen, c'est vrai, mais Macron conduit à Le Pen, et le vrai combat contre Le Pen passera le moment venu, une fois Le pen hors jeu, c'est à dire le 7 mai, par l'opposition à Macron 

Macron le brillant sauveur qu'il faut désormais sauver de toute urgence d'ici le 7 mai !

Macron nous était vendu comme le brillant sauveur de la France qui devait être le meilleur pour éliminer Le Pen, et puis depuis le 23 avril voilà qu'on le trouve un peu juste face à Le Pen alors ses amis de la finance et la grande partie de la Presse qui l'ont porté aux nues viennent maintenant demander , supplier les Insoumis de venir leur donner un coup de main ! La France Insoumise doit sauver le sauveur ! Et Macron ne veut même pas faire un geste en direction de l'électorat de la France Insoumise dont on prétend qu'il aurait besoin pour vaincre Le pen ! Son seul projet, ses seuls talents, ses seuls soutiens de la finance et de la pressenne suffiraient pas pour l'emporter ! C'est admettre une grosse faiblesse dont il faudra bien se souvenir aux législatives : Macron c'est donc du vent, et ça fait toujours pschit à un moment ! La France Insoumise fera en sorte que ce soit le 18 juin, elle mettra Macron en cohabitation forcée, il faudra bien alors qu'il oublie son projet de société !

Elle le fera n'en déplaise à Edwy Plenel (voir sa tribune de ce jour "dire non au désastre") en toute indépendance d'esprit de ses électeurs qui sont assez grands pour se passer de leçons de moral et sauront bien ce qu'ils ont à faire le 7 mai pour dire non au désastre une première fois , puis mettre en cohabitation forcée Macron le 18 juin, pour dire non au désastre une deuxième fois.

Le projet de société de Macron est celui qui alimente le fond de commerce des idées Le Pen, il prépare le projet de société de Le pen, et c'est bien pour cette raison essentielle que la France Insoumise propose un tout autre projet dès 2017, pour éviter Le Pen en 2022

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.