5 rappels de base concernant les prétendues colonisations en Cisjordanie

Tel AvivIci en Europe, on a toujours l'impression qu'Israël se résume à ses territoires qu'on appelle faussement "occupés" ou "colonisation". Les Européens n'ont rien perdu de leur morgue de colonialistes, surtout les compassionnels de gôche du genre de Stéphane Hessel qui n'en est pas à un mensonge ni à une vilenie près. Mais on pourrait aussi évoquer la nomination de ce brillant scientifique israélien Danny Dolev nommé cette semaine au conseil Scientifique Européen, ou encore la construction de la première "route écologique" israélienne, la découverte israélienne ayant abouti à une mise en circulation d'un bracelet pouvant prévenir les crises d'épilepsie, des 700 patients indiens de l'ONG "eyes for zion" ayant recouvré la vue après avoir été opérés ou traités par une équipée d'ophtalmologistes israéliens, de la grand- mère druze et de son fameux savon utilisé par les stars du monde entier et venté par Justin Timberlake et Angelina Jolie. Mais les Français, bougons, ne s'intéressent qu'avec nostalgie à projeter sur un monde qui n'est pas le leur leurs lunettes de myopes égocentriques d'anciens colonialistes repentants.

 

Le terme de "colonie" est trompeur et a pour but dans le discours de propagande de gôche pro-palestinienne qui fait florès, notamment sur Mediapart, de bourrer le crâne des masses ignorantes en leur faussant le regard et en oubliant évidemment la profondeur de l'histoire juive, qu'on dénie à la nation juive et dont on assure sur Médiapart qu'elle est une invention avec preuves à l'appui, d'un historien israélien qui s'était fait un nom avec l'histoire du cinéma, qu'il continue à nous faire sous une autre forme à sa manière, Shlomo Sand.

 

Les Européens et en particulier les Français sont des êtres flottant dans leur nuage d'inconscience au milieu de nulle part, sans origine et, on finit par le penser, sans avenir. "Une nation sans passé n'a pas d'avenir", a écrit quelque part A. Malraux.

 

Voici donc le rappel de cinq faits de base, des dates et des chiffres sur les implantations israéliennes en Cisjordanie et à Gaza :

 

1. Depuis 1996 (donc depuis 15 ans), Israël n’a construit aucune implantation nouvelle en Cisjordanie. Toutes les constructions réalisées depuis, l’ont été dans des implantations existantes, pour répondre à la croissance naturelle de la population.

 

2. L'ensemble de toutes les implantations en Cisjordanie ne représente que 5% de l'ensemble du territoire de la Cisjordanie.

 

3. Israël a gelé la construction dans les implantations existantes durant 10 mois. Il s’agissait là d’une décision sans précédente prise par le gouvernement israélien.Jusqu’à présent, aucun des gouvernements précédents, en commençant par le gouvernement Rabin en 1992, n’avait pris une telle décision. Au contraire, la construction dans les implantations s’était même poursuivie durant le processus de négociation avec les Palestiniens.

Et pourtant, c’est aujourd’hui que les Palestiniens refusent de négocier!

 

4. En août 2005, Israël a totalement démantelé 19 implantations dans la bande de Gaza, et quatre en Samarie du Nord. Dans la bande de Gaza, ce désengagement s’est accompagné de l'évacuation générale de la population juive, y compris la suppression des cimetières.

 

Depuis, le Hamas a fait de Gaza un territoire terroriste, semblable à celui qui existait en Afghanistan avant 2001. Un beau gâchis.

 

5. Les Implantations israéliennes dans les territoires contestés ne sont pas des colonies. Le lien historique entre les Juifs et la Terre d'Israël commence il y plus de 3000 ans. La présence juive en Judée et Samarie s’est poursuivie sans discontinuer durant tous ces siècles, malgré l'expulsion forcée par les Romains et les autres. Il s'agit d'une présence juive en Cisjordanie. Exactement comme il existe une présence musulmane en Israël. A Beer-Sheva, dans le sud, on construit une mosquée par an et la ville compte des dizaines de milliers de citoyens israéliens musulmans. Mais les Palestiniens veulent créer un Etat Judenfrei, libre de tous ses Juifs, un véritable Etat raciste, un apartheid.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.