Port du masque, jusqu’où ira-t-on ?

Depuis le déconfinement, le port du masque est obligatoire dans certains endroits comme les commerces, les musées et les transports. Jusqu’à quand faudra-t-il porter un masque ? Telle est la question que se posent de nombreuses personnes.

masque-1

Les masques de protection, une solution efficace pour lutter contre le coronavirus

Bien que les masques puissent être inconfortables pour certains et ennuyeux pour d’autres, ils restent l’une des meilleures armes contre la propagation du virus respiratoire Covid-19.

Depuis le début de la pandémie, de nombreuses études ont révélé que les masques peuvent piéger un grand nombre des minuscules gouttelettes de salive que les gens expulsent lorsqu’ils toussent, parlent ou respirent simplement.

Les masques de protection seraient donc l’un des outils les moins coûteux et les plus puissants pour ralentir la propagation du virus. Il faut les associer à la distanciation sociale pour obtenir des résultats optimaux dans la lutte contre le virus du Covid-19.

Quel masque porter pour se conformer aux recommandations ?

masque-4

Il existe différents types de masques faciaux utilisables pour se protéger soi-même et son entourage du coronavirus. Il s’agit notamment des masques chirurgicaux, des masques FFP, des masques en tissu… Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) recommande le port d’un masque grand public réutilisable.

En réalité, des dizaines d’études sur les masques de protection ont révélé que les masques en tissu peuvent arrêter 90 %, voire 99 % de gouttelettes de salive porteuses du virus. Dans tous les lieux recevant du public, vous pouvez donc utiliser un masque en tissu français pour vous protéger contre la maladie du Covid-19. Ce type de masque peut être lavé des centaines de fois sans perdre son efficacité. Cependant, il est recommandé de ne pas le porter pendant plus de 4 h d’affilée.

Le port du masque, une obligation jusqu’à la vulgarisation d’un vaccin

masque-2

Les masques faciaux sont utiles, même après le déconfinement, pour venir à bout du coronavirus covid-19. Le nouveau protocole sanitaire, publié fin août dernier, impose le port du masque dans tous les espaces partagés et clos. Il s’agit notamment des endroits comme :

  • Les ascenseurs ;
  • Les couloirs ;
  • Les opens spaces ;
  • Les salles de réunions…

D’après les experts, il peut s’avérer nécessaire de porter des masques de protection pendant encore longtemps. Il est difficile de donner une estimation précise, car tout dépend de la rapidité avec laquelle le vaccin contre le Covid-19 est développé. Les chercheurs pensent qu’il faudra attendre jusqu’en 2021 avant que les essais ne soient terminés et que suffisamment de vaccins soient fabriqués pour lancer un programme de vaccination à grande échelle.

masque-3

Tant qu’il n’y aura pas assez de personnes immunisées contre la maladie du Covid-19, un vaccin ou encore un remède comme un médicament antiviral, le virus pourra toujours sévir. D’après les dires du Dr Stephen Thomas, chef de la division des maladies infectieuses à l’Université médicale de Upstate aux États-Unis, il se pourrait qu’il n’y ait aucun déploiement massif d’un vaccin avant le deuxième trimestre de l’année civile prochaine.

Quant à David Larsen, professeur de santé publique à l’Université de Syracuse, on pourrait encore porter les masques de protection pendant un an et demi, voire 2 ans, jusqu’à ce qu’un grand nombre de personnes soit vacciné contre le coronavirus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.