Valeur LUCRATIVE et valeur d'USAGE ?

Comprendre le travail de Bernard FRIOT. Émanciper le travail en s'affranchissant de la propriété lucrative.

Comprendre le travail de Bernard FRIOT.
Émanciper le travail en s'affranchissant de la propriété lucrative.

https://www.youtube.com/watch?v=cjL1MuE5wpI

Comprendre la valeur du travail et ses grandes répartitions en France.
La santé ... la famille ... la vieillesse ... le chômage, nous les avons gérés, partagés et garantis entre nous, après la guerre, par la cotisation ...
Ah l’État Providence !!  La mise en commun, par nous même et pour nous même, des risques et des aléas de la vie !!
Pourquoi pas le reste ??
Les autres salaires (du privé) , le logement, l'investissement de NOS entreprises ...  une belle société, il me semble !!

Je suis sensible à ces idées, car je suis agent EDF.
Cette entreprise, (VOTRE entreprise ... au moins à 85%), valait 32 € (par action) à son ouverture en bourse (appel du modernisme libéral !!). Ensuite elle a côté 86 €, maintenant elle en vaut moins de 10€, donc autant dire RIEN  !!
Dans la logique capitaliste une entreprise qui vaut rien, il faut la faire disparaître.
Donc soyons un peu sérieux: mettons les agents EDF à Pôle Emploi et arrêtons ses centrales qui n'ont plus de valeur LUCRATIVE.
Financièrement, ce serait une opération salutaire ...

Mais peut-être une fois ce nettoyage salutaire réalisé, vous vous rendrez compte que la valeur d'USAGE de l'entreprise était bien plus importante. Il n'y aura plus de courant.
Il faut dire que lorsque la valeur boursière (lucrative) variait de 32 à 86 puis à 8€, il y avait toujours le même nombre de centrales, le même nombre d'agents, qui produisaient, à un prix correct, une électricité de qualité, sans trop de coupure distribué de façon égalitaire sur tout le territoire vers tous les abonnés (pardon les clients !!).
Le défaut de cette entreprise est qu'on ne peut spéculer que sur 15% de son capital. Ce n'est pas assez LUCRATIF.

Il faut donc choisir: Soit EDF est chargée de faire du courant (de la valeur d'USAGE) pour tout le monde, soit EDF est chargé de faire de l'argent pour des actionnaires (de la valeur LUCRATIVE). Depuis qu'elle est en bourse, de grands managers ont emprunté pour payer des dividendes aux actionnaires !!

C'est ce que Bernard FRIOT défend avec force depuis longtemps: l'éradication de la valeur LUCRATIVE et la reprise en main et la gestion de la valeur d'USAGE des entreprises par ceux qui les font fonctionner et qui seuls, produisent la valeur d'USAGE ... les travailleurs.

Bonne réflexion sur ce sujet !!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.