Il n'est pas corrompu, il est la corruption

En empruntant la première affirmation à Juan Branco, quelques essais pour définir le personnage de Macron.

 

 

 

Il n'est pas corrompu, il est la corruption

 

Il n'est pas menteur , il est le mensonge

 

Il n'est pas méprisant, il est le mépris

 

Il n'est pas pourri, il est la pourriture

 

Il n'est pas la puissance, il est notre faiblesse

 

Il n'est pas l'autorité, il est la dictature

 

Il n'est pas un rempart, il est l’extrême droite

 

Il n'est pas président, il est banquier

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.