Rester debout

S'il faut garder, sauvegarder une attitude une idée du soulèvement des gilets jaunes...

Si je cherche à garder une idée, une attitude de ce mouvement, une seule me vient vivement, celle d'être debout, de rester debout, debout.

Nous sommes debout sur les ronds points, sur les péages, dans les rues, sur les routes, devant les lieux de pouvoirs, devant les policiers.

Il nous faut scander cela "debout, nous sommes mis debout, nous sommes enfin debout, nous resterons debout "!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.