Que les élus de tous bords et de tous niveaux...

Dans le contexte de chaos et de fascisation du système, les élus et représentants auront ils le courage de se révolter

 

Macron continue à se cacher derrière les institutions de la 5ème république, les institutions le protège en interdisant toutes contestations, il n'a pas à rendre compte de ses actions, de ses actes, de ses propos, il est irresponsable.

Mais il protège aussi ces institutions qui font système, cela permet au système de perdurer. Celui ci étant aux mains de l'oligarchie toute puissante de la finance et soutenu par les médias aux mains des banquiers et du cac 40.

 

Cependant, il ne faut pas se leurrer, c'est l'ensemble du système qui se protège de toutes les contestations actuelles. Dans le système, il faut donc comprendre tout ce qui fait « institution ».

 

Partis politiques, syndicats, grandes fédérations d'associations, d'ONG, les assemblées de tous niveaux, conseils municipaux, conseils départementaux, régionaux. Toutes ces « structures » de pouvoir (bien qu'elles mêmes sont niées et/ou méprisées par Macron et son gouvernement) tentent de maintenir leur pré carré. Avez vous vu un, une de ces institutions prendre partie dans un conflit social, pour les revendications des gilets jaunes... ?

 

En général ces institutions et leurs représentants, sont légalistes, c'est à dire bien souvent acceptent tout ce que décide le pouvoir politique du moment, essayant de négocier à la marge pour tenter de maintenir un pouvoir local ou spécifique permettant le clientélisme et quelques petits avantages...

 

Macron et le système ne dégageront pas dans ce contexte.

 

Il faut donc un électrochoc, un vrai signal radical et de rupture.

 

Elus de tous bords et de tous niveaux, représentants de toutes sortes, prenez la dimension de la crise que vit notre peuple, notre pays , notre planète, mesurez la responsabilité qui est la votre.

 

Cessez d'être complices de cette mascarade, rompez, désertez, démissionnez de vos fonctions de vos mandats obsolètes.

 

Dites à nos gouvernants « il est temps de tourner la page, construisons ensemble avec les citoyens une nouvelle république ».

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.