réforme du régime des retraites

combat: imaginaire Philippe- Berger Donnant donnant L'âge pivot

imaginez que M Berger puisse montrer à ses troupes et à l'opinion combien il a été ferme et efficace dans la négociation sur le projet  concernant   les  retraites  en obtenant  de M Philippe le retrait de la notion d'âge pivot et  d'âge d'équilibre 

Imaginez que M Philippe ait compris qu'il lui serait bénéfique de montrer à la droite combien il était soucieux de réduire le coût des régimes de retraite en rajoutant, à un premier brouillon,  un mécanisme réducteur créé par  la mise en place de  ces deux âges, et ce n'est que sous la pression des syndicats pour sauver l'ensemble de la réforme, et pour restaurer le calme  et mettre un terme à la gréve qu'il avait été contraint de retirer cette clause

  Les deux gladiateurs pourraient en sortir  ainsi gagnant gagnant sachant tous les deux que l' économie prévue par le dispositif  pourrait être  aisément rattrapée plus tard en en confiant le soin à la future gouvernance bien placée  sous le controle du parlement bien tenue en laisse.

  M Philippe  pourrait ainsi montrer qu' il avait réussi sa négociation qu'il savait faire  des concessions    ëtret ferme mais pas ferméM Berger , les syndicats, l'opinion 

Ce scénario aurait pu être imaginé dans les coulisses mais il peut être envisagé en rattrapage
Mais heureusement ces deux héros ne sont pas seuls en scène

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.