MIchel Hervé Bertaux-Navoiseau
Chercheur en psychanayse, spécialiste des mutilations sexuelles
Abonné·e de Mediapart

124 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 août 2022

MIchel Hervé Bertaux-Navoiseau
Chercheur en psychanayse, spécialiste des mutilations sexuelles
Abonné·e de Mediapart

L'association contre la mutilation des enfants, un antijuifisme masqué

MIchel Hervé Bertaux-Navoiseau
Chercheur en psychanayse, spécialiste des mutilations sexuelles
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'Association contre la mutilation des enfants (AME) a été fondée en 1989 par Monsieur Alain Guionnet. Son président actuel, Monsieur Xavier Valla, homonyme bien évidemment délibéré du tristement fameux parlementaire antijuif de l'entre-deux guerres, en fut le premier trésorier. Monsieur Guionnet créa en même temps la revue Revision. A cause des publications négationnistes de ce mensuel néo-nazi et antijuif, qui a publié plusieurs articles de Monsieur Robert Faurisson, Monsieur Guionnet est bien connu du Tribunal Correctionnel et de la prison de Nanterre. Il se vante, dans sa revue, d'avoir été plusieurs fois condamné à la demande de la Ligue contre le racisme et l'antisémitisme et de la Ligue pour les droits de l'homme,

Les statuts de l'association à la préfecture de Nanterre incluent l'objectif suivant, qui était celui des homologues de nos néo-nazis en Argentine :

"Lutter contre les différentes mutilations sexuelles, d'organiser des actions de soutien aux enfants défavorisés et en danger en gérant des centres d'accueil... "

du côté de Drancy sans doute, et l'on imagine les ricanements sardoniques des misérables qui, dans un climat de haine toxique, manipulent l'administration de la cohésion sociale pour montrer patte blanche devant le grand public.

Cette formule d'ironie haineuse correspond à celles dénoncées par Madame Elisabeth Roudinesco dans le procès en diffamation que lui a intenté Club de l'horloge pour son article : "Le club de l'horloge et la psychanalyse, chronique d'un antisémitisme masqué"[1].

Il existe très probablement un lien de parenté entre Monsieur Xavier Valla et Monsieur Jean-Claude Valla, ex-directeur du Figaro-Magazine qui, avec Alain de Benoist et Louis Pauwels, a fondé la revue Eléments, organe de la "Nouvelle droite" qui rassemble quelques intellectuels idéalistes dans le Groupe de recherches et d'étude sur la civilisation européenne (GRECE).

Le docteur Zwang, l'éminence grise de l'AME, a publié de nombreux articles dans Eléments,

Au lieu de considérer les juifs contre la circoncision comme des frères de lutte, Monsieur Valla a signé dans Revision (n° 4, juin 1989), un article attaquant la revue Passages qui, en janvier 1989, a publié une photo dénonçant la circoncision[2]. Il qualifie la photo d' "imposture" et parle du "mythe des chambres à gaz",

Dans la même veine, depuis mai 2002 sur son site internet (communiqué de presse du 14 mai 2002[3]), l'AME insulte en permanence deux écrivains juifs pour leur écrit contre la circoncision et le racisme qu'elle génère dans l'esprit de l'enfant[4], un écrit contre l'extrême-droite juive donc (les extrême-droites se rejoignent),

S'emparant l'année suivante de cette information que lui aura probablement communiquée l'AME, Monsieur Alain Soral, un des bras droits de Monsieur Le Pen, en a commis une grossière escalade antijuive contre les deux auteurs[5]. L'hiver 2009-2010, l'AME en a temporairement publié l'extrait dans son "Journal des droits de l'enfant" ; il semble qu'elle l'a supprimé parce qu'il établirait de façon trop voyante son lien avec l'extrême-droite,

L'AME rassemble systématiquement les publications concernant la circoncision. Or, dans les quarante quatre numéros depuis 1994 de son Journal, elle n'a pratiquement jamais salué les nombreuses personnalités juives, dont deux prix Nobel, qui ont pris position contre la circoncision :

- l'AME se pique de culture historique. Or elle n'a rien publié sur le multimillénaire courant juif contre la circoncision, illustré par la reine Jézabel et le roi Achab, les Séleucides (massacrés par les Macchabées), les partisans du baptême par l'eau avec Jean-Baptiste, Jésus Christ, Pierre et Paul,

 - l'AME fait l'impasse sur les condamnations de la circoncision par les philosophes juifs : Spinoza, Jacques Rosenberg, Jacques Derrida,

- rien sur celles des intellectuels juifs du 19ème siècle : Bernard Lazare et Olry Terquem,

- rien encore sur le mouvement des rabbins réformistes allemands qui s'est élevé contre la "barbare torture" (rabbin Abraham Geiger) au milieu du 19ème siècle,

- l'AME occulte les condamnations de la circoncision par les psychanalystes alors qu'avant 1940, Freud et ses disciples : Ferenczi, Groddeck, Reich, ont stigmatisé la circoncision. Après l'extermination nazie, Roheim, Bettelheim, Lewinter et Kristeva furent plus modérés mais Leboyer, Alice Miller, Moisés Tractenberg, Françoise Dolto et Tobie Nathan sont catégoriques,

- elle est muette sur celles des prix Nobel de médecine Francis Crick et Georges Wald,

- rien sur la condamnation de la circoncision par le pédiatre Aldo Naouri[6],

- rien non plus sur l'Association des médecins juifs non-circoncis, fondée par le Professeur Alexandre Minkowski qui a donné des conférences contre la circoncision aux USA,

- en 1999, l'AME n'a pas mentionné la polémique faite autour du psychanalyste Tobie Nathan dont les provocantes déclarations contre l'ethnocentrisme dont sont victimes les cultures des mutilations sexuelles ont été incomprises par beaucoup. Elles ont cependant permis aux magistrats de ne plus condamner à des peines de prison ferme les exciseur(se)s qui agissent en toute bonne conscience, innocence (et inconscience) pour ce qu'ils croient être le bien de leurs filles, et donc sans intention de nuire. Il en est de même pour la circoncision que Monsieur Nathan met sur le même plan. L'AME aurait logiquement dû sauter sur la chose et rendre hommage au héro de la lutte contre les mutilations sexuelles. Mais, dans le même article, Monsieur Nathan compare la circoncision à l'initiation SS[7] ; il est bien évidemment indésirable à l'AME,

- en 2000, l'AME a fait silence sur la publication des "Secrets de l'Exode"[8] où deux égyptologues révèlent que les Hébreux étaient des Egyptiens appartenant à une secte monothéiste chassée du pays par un pharaon, vers une terre lointaine à coloniser. Affirmant que la circoncision à la naissance fut "la dixième plaie", cette immense découverte ruine les prétentions israélites sur la Palestine. L'inconvénient, pour les racistes de l'AME, est que, du coup, les envahisseurs de ce pays n'ont plus qu'à revenir dans leurs pays européens d'origine, ce qui permettra de rétablir la paix au Moyen-Orient,

- L'AME ignore la contestation de la circoncision par les cinéastes juifs Woody Allen ("Harry dans tous ses états") et Ivan Attal dont le film "Ma femme est une actrice" met en scène une obsessionnelle de la circoncision,

- en 2009, l'AME n'a pas salué l'article phare du Juge Jean-Pierre Rosenczveig[9] (président du Tribunal pour enfants de Bobigny) qui, tardivement et timidement certes, prend la défense du droit de l'enfant à un corps intact et dénonce la discrimination des sexes en la matière,

- rien sur les nombreux articles contre la circoncision de l'universitaire Jérôme Ségal,

- L'AME n'a pas non plus salué la grève de la faim de deux militants juifs contre la circoncision lors des manifestations de 2010 au Capitole à Washington,

- l'AME exclut de sa liste de sites internet amis les grands sites juifs américains contre la circoncision : Jewsagainstcircumcision.org, Beyondthebris, jewishcircumcision et kahal,

- l'AME n'a rien dit de l'ouvrage de Léonard Glick[10] ni du remarquable article de Miriam Pollack[11].

Il est clair que l'AME ne veut pas des Juifs, qu'ils soient pour ou contre la circoncision, sauf, nous allons le voir, s'ils attaquent la psychanalyse,

Les exceptions à ce dénigrement des juifs contre la circoncision ne sont pas probantes :

- La première figure dans le numéro 14 du Journal de l'AME qui applaudit l'association israélienne qui a demandé l'interdiction de la circoncision à la cour suprême de l'état juif. Elle soutient ainsi les juifs israéliens opposés à la circoncision. Mais, dans la diaspora, l'abolition de la circoncision permettrait l'intégration des Juifs. Ce ne semble pas être le vœu de l'AME ; les extrême-droites se rejoignent,

- Une deuxième concerne deux piques contre la circoncision de Daniel Burman dans son film "Le fils d'Elias", publiées par l'AME dans le n° 27 de son journal. Là encore, l'AME se garde de promouvoir la suggestion de sagesse qui court tout au long du film : le retour des juifs israéliens dans leurs pays européens d'origine 

- La troisième exception, la plus notable, dans le n° 32 du Journal, concerne le mouvement des Jews against circumcision des USA. Elle reproduit, sans le traduire en français, un article qui soutient des juifs américains contre la circoncision. Une fois encore, il s'agit de juifs étrangers au territoire national,

- L'AME a mentionné le film "Circoncision" de Madame Nurith Aviv mais cette série d'interviews ne prend pas position,

- en 2012, l'AME cite quantité d'articles sur le jugement du tribunal de grande instance de Cologne qui, a la demande du ministère public, a eu pour conséquence d'interdire la circoncision en Allemagne. Elle mentionne le nouvel article de Jean-Pierre Rosenczveig[12] saluant la décision de ses confrères allemands. Mais d'une part cet article attaque la psychanalyse sans dénoncer le caractère discriminatoire, quasi-raciste, des mutilations sexuelles, d'autre part il laisse, comme pêle-mêle les militants intactivistes anglo-saxons, les juges allemands et Alain Soral, une place à l'éventuel fanatisme automutilateur des adultes. Enfin, symptôme caractéristique de la bande d'adolescents prolongés, la dernière ligne de l'article est tronquée (circoncise),

La psychanalyse est une des cibles favorites de l'extrême-droite. Bien que Freud se soit farouchement opposé à la circoncision, l'AME lui emboîte le pas :

- Le Docteur Zwang a attaqué la psychanalyse[13],

- L'AME a publié, dans le n° 43 de son Journal, un article de Monsieur Michel Onfray, philosophe dont Madame Elisabeth Roudinesco a montré qu'il appartient à l'extrême-droite. Purement antifreudien, cet article n'a aucun rapport avec les objectifs de l'AME,

Le n° 36 du Journal comporte un lien vers la page de garde du site de Monsieur Alain Soral invitant à y lire un article sur les mutilations sexuelles. Il aurait été facile de donner le lien direct vers cet article en rapport avec le soi-disant combat de l'AME, plutôt que celui de la page de garde du site (il faut ensuite le chercher),

La page de garde du site de l'AME fait la publicité du film "Silence, on coupe !" qui comporte trois entrevues de Monsieur Alain Soral,

Dans les numéros 28, 29, 30 et 31 de son Journal, l'AME publie des articles qui s'étendent longuement sur les agressions commises dans les hôpitaux par des intégristes musulmans. Ce n'est pas l'objet de l'AME, c'est un des leitmotivs de l'extrême-droite,

Nous avons montré que la bande de "néo-nazis délirants" (selon le psychiatre Michel Erlich[14]) de l'AME se fait, pour le grand public, sur un site internet bien connu, la succursale de l'autoproclamée "nouvelle droite". Elle participe ainsi de ce racisme qui s'en défend pour échapper à la loi.

Cependant, la circoncision est destinée à fabriquer des surhommes prétendus moralement supérieurs. Il s'agit en réalité de faire croire aux jeunes femmes que les "non-circoncis" sont débauchés, sans hygiène, mauvais coucheurs, et, dans les ethnies qui pratiquent la circoncision après l'âge de la parole, lâches (selon le proverbe africain : "Un non-circoncis n'est pas un homme."). Tout cela pour favoriser la possession des femmes par l'endogamie, et la cohésion et la perpétuation de la communauté. La circoncision est un ainsi racisme artificiel masqué derrière culture, tradition, religion et folklore. Que ce racisme identitaire, plus insidieux que le racisme ordinaire, suscite un contre racisme, n'a rien d'étonnant ; Spinoza, Freud et Rozenberg[15] l'ont signalé. Les enfants font ainsi les frais de l'affrontement entre les diverses extrêmes-droites.


[1] Roudinesco R. Le club de l'horloge et la psychanalyse, chronique d'un antisémitisme masqué. Les Temps Modernes, 2004.

[2] Passsages. n° 17, mai 1989, Les 89 révolutions juives. p. 19.

[3]http://ame.enfant.org.free.fr/commu4.htm

[4] Reyes A. Zagdanski S. La vérité nue. Paris : Editions Blanche ; 2003, p. 232-33.

[5] Soral A. Socrate à Saint Tropez. Éditions Blanche ; 2003.

[6] Naouri A. Ne touchez plus au prépuce de l'enfant. Le Généraliste 1986 : 868.

[7]Nathan T. Revue d'ethnopsychiatrie, 1992 (18), p. 20-21.

[8] M. et R. Sabbah. Les secrets de l'Exode. Paris : Jean-Cyrille Godefroy ; 2000.

[9] Rosenczveig J.-P. Excision, circoncision : le pouvoir des hommes sur l'enfant. Blog sur lemonde.fr 21.10.2009

[10] Glick L. Marked in your flesh: circumcision from ancient Judea to modern America.

[11] Pollack M. Circumcision: Identity, Gender, and Power. Tikkun 2011, 26 (3).

[12] Rosenczveig J.-P. . Blog sur lemonde.fr .07.2012

[13] Zwang G. La statue de Freud. Paris : Robert Laffont : 1979.

[14] Erlich M. Circoncision, excision et racisme. Nouvelle revue d'ethnopsychiatrie, 1991 (18), p.130.

[15] Rozenberg J. Biologie de la race et psychopathologie. Archives de Philosophie64, 2001.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Migrations
À Paris, de jeunes exilés campent devant le Conseil d’État pour réclamer leur mise à l’abri
Depuis six mois, plus de trois cents jeunes exilés vivent sous les ponts à Ivry-sur-Seine. Alors que le froid s’installe, des associations alertent sur la situation de ces adolescents qui manquent de tout. Vendredi, ils ont dressé un camp devant les grilles du Conseil d’État pour faire entendre leur voix.
par Yunnes Abzouz
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme