Saga ELIS - Episode 1 - ELIS PSE au siège social

ELIS leader européen de la blanchisserie industrielle est très peu présente dans les médias. Nous allons au fil de cette saga vous en dire plus sur cette entreprise.

EPISODE 1 - ELIS PSE au siège Social

Elis a conclu en un temps record un Plan de Sauvegarde de l'Emploi à son siège social. Ce PSE annoncé aux salariés en juin et finalisé en septembre a supprimé environ 80 postes au siège social du groupe situé à ST Cloud.

La négociation avec les représentants du personnel a été très rapide, le seul syndicat de ce groupe qui emploie plus de 25 000 salariés en France a signé l'accord sans manifestations ni blocage de l'outil industriel. 

Un seul syndicat depuis des décennies représente les salariés d'ELIS, il s'agit de la CFTC (confédération des travailleurs Chrétiens) à ne pas confondre avec la CFDT, qui n'a jamais pu être représenté dans cette immense entreprise malgré leurs tentatives. 

La filiale de Quimper (Finistère) de la blanchisserie ELIS a d'ailleurs été condamnée, jeudi 28 février 2019, pour avoir licencié, en 2014, deux salariés qui se présentaient aux élections professionnelles sous l'étiquette CFDT.

Le PSE conclu ne prévoyait pas de départs volontaires mais la suppression de postes et des reclassements dans les filiales du groupe pour les malheureux élus.

La question que l'on peut se poser, est pourquoi ce plan social, ne représentant que 0.0032% des effectifs français ?

Si ce seul PSE devait permettre à ELIS de passer la crise COVID l'entreprise aurait pu s'en passer, à moins qu'il soit le premier d'une série de PSE dans les autres établissements du groupe ?

Le poids syndical ne reposant que sur la seule et peu influente section CFTC et les rumeurs de fermetures de sites en région parisienne et PACA  sont des éléments peu encourageants pour l'avenir des salariés.

Ils pourront peut être si nécessaire trouver une écoute particulièrement attentive de leur ancien collègue Stanislas Guerini directeur de l'expérience client ELIS aujourd'hui délégué général LREM très proche d'Emmanuel Macron et de Mme Borne ministre du travail.

MM

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.