MICHEL MAZZOLENI
Abonné·e de Mediapart

182 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 juin 2017

MICHEL MAZZOLENI
Abonné·e de Mediapart

BOUES ROUGES - COP 21 - NOS AUTORITES ET POLITIQUES COMME TRUMP ?

Pacte Provence, fin 2015 et depuis 2012 la question de la reconversion, de la création d'une usine sont posées sans aucune réaction de la sphère politicienne.

MICHEL MAZZOLENI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

ACTIONS ET INNOVATIONS APRES LA COP 21.

Mme. Royal aux actes, agissons pour la mise en œuvre d’un Pacte Provence.

Cet article a été publié et adressé aux parties prenantes dès le 13/12/2015.

Elections législatives de juin 2017, les propositions aux abonnées absentes…

La France que j’aime, elle a conquis la planète elle est diplomate, organisatrice, négociatrice, elle possède le sens du compromis, elle a mis en joie les participants du Bourget au-delà des clivages partisans.

Un beau spectacle que devoir les représentants de 195 pays tomber dans les bras, applaudir, voir essuyer une larme.

C’était vivifiant, nature, spontané, la satisfaction du travail accompli.

La France que je n’aime pas est celle qui n’a pas pris les décisions pour la protection de la santé humaine, de l’environnement et de l’emploi chez nous.

          Allez-vous continuer à fermer les yeux en ne décidant de rien ?

Depuis 50 ans, les autorités  noient le poison, des rejets en mer, le 07/10/2015 l’ANSES  refuse la validation des études de l’industriel  à terre.

La survie de l’usine passe par la création d’une usine moderne utilisant les meilleures technologies disponibles qui sont inventoriées et connues.

          L’état de vétusté après 120 ans d’usage ne permet pas de reconversion à un coût maitrisé, incompatibilité avec une production active.

Décider du support d’importation de la matière première :

          Continuer à importer du minerai de bauxite en remplacement de celui du Var qui a pris fin dans la décennie 1960 passes par le lagunage une recommandation du BRGM. Le manque de terrain à proximité un handicap.

          Ou importer de l’alumine, Gardanne ne peut pas être adapté en l’état,  l’exemple de l’usine de Dunkerque crée par Pechiney est révélateur.

          La zone industrialo portuaire de Fos PIICTON dispose des terrains et des postes à quais pour les minéraliers avec possibilité d’extension.

Les autorités devraient s’orienter à rechercher un industriel, le Fonds Communs de Placements à Risques propriétaire d’Altéo ne s’inscrit pas dans la longévité de l’actionnariat mais permet une sortie vers des investisseurs.

Les besoins en fonds pour une telle opération ce n’est pas « colossal » La finance on sait où elle se trouve…

Qui peut comprendre l’origine et les raisons des pertes chroniques depuis près de 20 ans qu’elle que soit l’industriel ? Ou est ce qu’il gagne ?

Le prix d’achat du minerai de bauxite  pèse peu (voir détail sur le blog), la Guinée, le fournisseur, un pays ou la corruption sévit. Où 50 % de sa population de 11 millions d’habitants ne vit qu’avec 1 dollars par jour.

S’affranchir de toutes les optimisations financières et fiscales les choix qui s’imposent pour maintenir l’emploi dans notre région.

Les moyens de l’Etat sont indispensables pour mettre fin définitivement et dans de bonnes conditions  à l’ensemble des questions et dérives,  c’est largement possible le « paquet climat des affaires «.

Un triptyque gagnant, l’emploi, la santé humaine, l’environnement encore faut-il le vouloir pour étudier et réaliser un projet de 3 à 5 ans.

          La responsabilité des autorités pleinement engagées.

L’autorisation qui devrait être accordé ne peut être que provisoire, un délai limité à l’aboutissement et la réalisation d’une usine moderne.

Contenir des engagements précis, avec un objectif  maintenir en France la fabrication de produits finis de haute qualité à forte valeur ajouté ce que l’on ne retrouve pas dans les comptes sociaux. Le mystère des profondeurs.

Le pacte Provence, des actionnaires respectueux de l’environnement, de la santé humaine, pérennisant les emplois, l’Etat  jouant son rôle de facilitateur ce n’est pas très compliqué un problème de volonté, de bon sens.

Simiane Collongue le 13/12/2015                                 Michel Mazzoleni.

( blog « la loupe de Simiane Collongue » 18000 visites locales depuis).

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias