MICHEL MAZZOLENI
Abonné·e de Mediapart

182 Billets

0 Édition

Billet de blog 31 mars 2015

BOUES ROUGES : CONCLUSIONS RAPPORT BRGM du 11/12/2014.

MICHEL MAZZOLENI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le 26/03/2015, le Préfet Michel Cadot, adresse à  27 municipalités le dossier, (deux cartons de 50 cm chacun, 17 classeurs, 2000 pages) .

L’avis d’enquête unique du 20/04/2015 au 05/06/2015 a été affiché, un certain nombre de personnes en prenne forcément connaissance.

 M. Serge Solages a été nommé au titre de Commissaire Enquêteur afin de recueillir les avis du public. Ancien directeur PACA du BRGM, géologue de formation à la retraite. On est toujours en famille.

Bien evidemment au vu de la mission, ce que nous venons de découvrir, un scientifique toxicologue était écarté d'office.

Courrier de Mme Royal du 10/10/2014 au BRGM accompagné du cahier des charges fixant  la mission. Il est demandé le retour du rapport pour le 24/11/2014.

1/Le rapport du BRGM/ RP – 64 161-Fr. Signé le 11/12/2014 conclu:

  • En application de l’article R 512-7 du code de l’environnement, il a été demandé à la société Altéo Gardanne de faire procéder à une tierce expertise, laquelle a été confiée au BRGM. Cette tierce expertise porte sur les solutions technologiques de traitement des boues rouges et effluents liquides résiduels étudiées par l’industriel. L’impact des rejets en mer ne fait pas partie du périmètre de l’expertise confiée au BRGM.

  • Le BRGM a été chargé d’examiner les technologies envisagées par Altéo pour vérifier si elles font parties des meilleurs technologies disponibles au niveau mondial.

  • Le BRGM n’a pas identifié de solution permettant de supprimer totalement les effluents liquides.

  • Une telle solution existe, mais nécessite de vastes bassins de décantation et d’évaporation des eaux (lagunage). L’emplacement géographique de l’usine ne permet pas sa mise en œuvre.

  • La filtration sous pression ne permet d’éliminer les matières en suspension, arsenic, aluminium. Malgré ces forts taux d’abattement, les teneurs résiduelles restent supérieures aux valeurs limites de l’arrêté générique de 1998.

  • Un traitement par osmose inverse, compatible avec un rejet en cours d’eau, cette solution a été écartée en raison des coûts élevés, la consommation des réactifs, la gestion des précités.

  • Les conclusions des études d’Altéo, solution filtre presse avant rejet en mer apparaissent pertinentes pour le BRGM. C’est la seule solution opérationnelle à fin 2015 qui ne remet pas en cause la continuité de l’activité industrielle.

  • D’autres solutions méritent d’être étudiées, ce qui prendrait de longue années, la faisabilité et l’avantage environnemental reste à démontrer.

  • Des investissements vers une station d’épuration chimique pour 2024 une piste, une telle solution nécessiterait plusieurs années.

  • Le BRGM propose une autre solution qui n’est pas sans risque, ni impact potentiel. Le cadre de cette tierce expertise, qui exclut l’étude des impacts en de la solution choisie, il n’a pas été possible de comparer les impacts de cette solution avec ceux de l’alternative « rejet en mer après filtration sous pression ».

  • Le procédé Orbite ne n’applique pas au procédé Bayer, réunion des parties le 05/11/2014.

     

2/ Appui scientifique ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’environnement et du Travail saisi par le ministère le 15/10/2014. Le rapport n° 2014 SA. 0223 du 02/02/2015.

  • L’analyse statistique a une faible puissance, le dossier Altéo contient moins de 10 résultats alors qu’il en faut 30 au minimum.

  • Différence sur l’arsenic, moyenne élevé de 6,9 mg /Kg pour Altéo et 3 mg/kg étude par Calypso.

  • Simulation en laboratoire pour le mercure à (99,95).

ANSES, confirme manquer de moyens d’investigations dans ce cas précis ce qui limite ses remarques, elles sont essentiellement d’ordre générales, le golf de Cassis/ La Ciotat n'étant en lui même pas analysé précisément.

3/ IFREMER, une intervention de quelques feuillets, peu d'intérêt scientifiques, que des généralités, là aussi le manque de moyens matériel, humains d’investigation  dénoncé.

Constatations:

La tierce expertise confiée au BRGM par Mme. Royal le 10/10/2014 ne concerne que l'aspect technologique  du rejet en mer après passage par filtre presse, rien à voir avec les annonces publiques.

En s'exprimant depuis Lima le 12/12/2014 notre Ministre avait connaissance du rapport qui entérine la solution technique présentée par Altéo et disponible pour le 31/12/2015, les autres solutions trop lointaines, trop onéreuses, incertaines.

Comment se moquer des riverains tout en étant compatissante Mme. Royal?

L'impact des rejets en mer n'est pas dans le périmètre de l'expertise. Autrement dit toutes remarques autres ne pourrons pas être prises en compte dans la présente enquête.

Les sequelles à long terme, l'impact sur la santé humaine, la toxicité potentielle ignorée aussi bien en mer qu'à terre.

Les particules fines et ultra fines les plus dangereuses près de l'usine et Mange Garri (la décharge) sont aussi hors périmètre. Sept communes sont considérées à risques (Burgeap 05/05/2011).

Mon blog "La Loupe de Simiane Collongue" est aussi à consulter en complément.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871