Imaginer et organiser une variante du blog de Mediapart en cerveau collaboratif.

les articles s'accumulent dans les archives du blog, archipel de contributions isolées, souvent passionnantes, alors qu'elles pourraient peut être nourrir un projet partagé commun, ce programme qui ne sortira jamais tout cuit bien ficelé par un petit groupe décidé à accéder au pouvoir via le système des partis.

Quelques constats :

1 - Si le pouvoir était vacant demain, aucune alternative ne semble prête. Nous sommes morts si nous attendons des solutions du politique dans l’ état actuel. ( je résumerais ainsi les interventions d’ Aurelien Barrau : bravo pour le constat,mais très insuffisant pour les réponses à apporter – rien à attendre du politique en l’ état – et ne pas déléguer aveuglément notre part de responsabilité).

2 - La gauche est liée par une mémoire collective – une vision commune du hier –  mais peine à s’ accorder sur l’ aujourd’hui – identifier et hiérarchiser les problèmes dans leur priorités – donc en l’ état n’est pas en mesure de proposer un programme, un plan d’action pour demain.

3 – Les compétences requises pour arriver au pouvoir n’ont hélas rien à voir avec celles souhaitables pour l’ exercer dans l’ intérêt général, donc  il faut en finir avec l’ espérance de l’ homme providentiel, le sauveur – ce régime présidentiel infantilisant dont l’ épisode Macron est la démonstration même - donc modifier nos institutions pour passer du vertical – qui tend à devenir autoritaire en période de turbulences – à quelque chose de plus collectif et mature.

4 - Il y a certes des menaces probables ( une méga crise financière) mais aussi des menaces certaines ( le changement climatique qui va causer des millions de déplacés et de morts dans les années à venir). La prise en compte majorée des secondes doit nous aider à hiérarchiser nos priorités. Examinant les priorités une à une, on peut imaginer des compromis plus acceptables, des choix de société dignes de ce nom.

5 –  Les initiatives et propositions intéressantes existent, nombreuses mais souvent isolées, atomisées.  Longtemps dépendantes du canal d’ édition papier, elles pouvaient proposer des choses voisines, sans soupçonner l’ existence d’une version très proche, énoncée par un voisin.

Ainsi, sur le blog de Mediapart, je suppose qu’ un faible pourcentage des contributions sont lues et pour la plupart sitôt publiées, sitôt oubliées, pour être remplacées par une nouvelle vague de billets largement promis au même sort.

Ma Proposition : Peut-on imaginer une variante du blog de médiapart davantage organisée en plate forme collaborative, où les problèmes seraient identifiés, formulés, évalués dans leur priorité , les solutions possibles partielles déclinées, de façon à ce que les tenants et aboutissants du compromis sortant possible soit compris et validés par un maximum de personnes ? 

Je crois me souvenir que le blog de Paul Jorion a essayé de faire vivre un fil de ce genre, mais ne s’est pas suffisamment propagé à l’ extérieur.

Pour ne pas partir de zéro :  Existe-t-il déjà des initiatives de ce genre ? quel est leur niveau d' audience ?

Médiapart possède les infrastructures et l’ indépendance pour héberger un cerveau collectif collaboratif, avec un grand réseau de contributeurs possibles.  Est-il possible de dessiner et s’ accorder sur une carte mentale de la priorité des problèmes ? (Partir des données certaines sur l' énergie pour ensuite décliner un programme économique par exemple).   pour éventuellement ensuite écrire un vrai programme commun ?

Ca parle à des gens organisés - "organiser le pessimisme", aujourd'hui plus que jamais - pour dépasser le stade mort-né du wishful thinking ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.