je voudrais une réponse SVP

Depuis le début de l’épidémie covid, tous les moyens dit d’information nous parlent vaccination.

Le seul remède qu’ils préconisent, suivant en cela les directives gouvernementales, est de s’isoler et prendre du Paracétamol. Ils savent, les uns et les autres, que cela n’est qu’une précaution que l’on prend en attendant le médecin qui devrait logiquement prescrire en urgence des soins à domicile.

Je ne fais pas parti du corps médical. Cependant :

1/ J’ai toujours entendu dire qu’on ne vaccinait pas en période d’épidémie (ex : la grippe)

2/ Plusieurs docteurs ou professeur en médecine avancent la prescription de soins immédiats pouvant éviter les urgences hospitalières et au pire la réanimation.

3/ Comment ce fait-il que l’on interdise à ces médecins le droit de prescrire des médicaments qui ont fait leur preuve par le passé.

4/ Nos dirigeants politiques “prenant la situation en main“ nous ont déconseillé, voir interdit, le port du masque, puis nous ont obligé de le porter sous peine de sanction pécuniaire. Ils nous ont confinés puis déconfinés avec des impératifs de sorties et des périmètres à respecter. Ils ont délibérément ouvert la porte ouverte à des produits pharmaceutiques fabriqués par des voyous :

13 janvier 2021Question parlementaire avec demande de réponse écrite  E-000178/2021- Wikipédia

            L’Agence européenne des médicaments a octroyé une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin de Pfizer/BioNTech sur la foi des données transmises par Pfizer. La Commission a négocié une option d’achat pour 2,3 milliards de doses de plusieurs candidats vaccins, mais seuls ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna ont été autorisés sur le marché européen à ce jour.

            Or, Pfizer a été condamné à de multiples reprises aux États-Unis pour falsification de données, corruption active et versement de commissions occultes. En 2016, le laboratoire a été également condamné en Angleterre à une amende de 84,2 millions de livres pour la surfacturation du prix de son traitement contre l’épilepsie. En 1996, Pfizer avait aussi été accusé d’avoir provoqué au Nigeria la mort de 11 enfants et des dommages physiologiques sur beaucoup d’autres en testant sur eux un antibiotique. Wikileaks a révélé en 2010 que Pfizer aurait essayé de trouver des preuves de corruption contre le ministre de la justice nigérian pour le contraindre à abandonner ses poursuites​.

            Ce passif et les méthodes de Pfizer ont-ils été pris en compte par la Commission lors des négociations?

5/ Malgré différentes alarmes lancées par le personnel hospitalier, le nombre de lits ainsi que le nombre de soignants continuent à diminuer.

 Après ces quelques questions soulevées, dois-je faire confiance à ce gouvernement et ses chiens de garde qui me disent : Il faut se faire vacciner. Quelqu’un peut-il me répondre objectivement ?

                                                                                                                     Michel Trésallet       

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.