Michel Tresallet
Abonné·e de Mediapart

23 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 août 2015

Tel aviv/Seine

Michel Tresallet
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Retour sur une animation festive … sans arrière pensée politique !!!

Ce mercredi 12 août, J.M.Pernin avait invité différents intervenants pour parler “librement“ de la journée Tel Aviv sur Seine organisée par Anne Hidalgo, Maire de Paris :

- Arnauld Klarsfeld : avocat. Quand ce fils des très respectés Serge et Beat, prend la parole on a envie soit de lui scotcher la bouche, soit de lui tourner le dos, soit encore de le placer en cellule de dégrisement, tant ses propos sont provocateurs, décousus et son verbe si peu assuré.

- Caroline Janmaire étudiante à Science Po. Cette jeune femme de 21 ans a un avenir  tout tracé à la direction de notre pays, si elle peaufine encore un peu toutes les inepties qu’elle aligne en un temps record (que beaucoup trouvent encore trop long)

- Marc Fesnau secrétaire général du MODEM, donc très objectif et non orienté.

- Jack Braunstein journaliste.

 Après toutes leurs interventions, on a bien retenu que Tel aviv n’est pas Israël !!! Je vais donc reprendre mon atlas pour combler mon ignorance quant à la situation géographique de cette ville.

Unanimement tous les intervenants ont rendu responsable le Front de Gauche de cette polémique qui mélange “journée festive“ !!! et “politique politicienne “ !!!. Ils ont volontairement occulté la dizaine d’associations et partis politiques, ainsi que certains membres du parti socialiste, qui s’étaient élevés contre cette provocation qui est aussi une insulte aux martyrs palestiniens.

Le journaliste J.M.Pernin qui a choisi ses invités, connaissait très bien leur positionnement. Il est donc responsable des propos nettement orientés qui ont été avancés lors de l’émission “les informés de France info“.

Cette animation “festive et apolitique“, était quand même sous la protection de 500 policiers, soit, mais aussi sous celle de membres musclés de la L.D.J. (Ligue de Défense Juive), groupuscule d’extrême droite que l’on peut tout aussi qualifier de fasciste.

La dissolution de ce groupe a été envisagée par le ministère de l’intérieur. Qu'en est-il à ce jour ?

 Le pouvoir politique n’a pas tenu compte de l’avis de la quasi totalité des journaux écrits qui avaient mis en garde la mairie de Paris contre cette initiative qualifiée, au mieux de maladroite, au pire de provocatrice, et inacceptable. Ils prévoyaient la catastrophe sur le plan réussite … Elle a eu lieu.

 Voulant avoir des informations sur cette journée, je me suis amusé à surfer le soir même sur toutes les chaines d’info télévisées.

- Pas une seule n’a donné de compte rendu de l’événement. Et depuis pas un seul mot sur ce sujet qui semble tabou.

A n’en pas douter, les télévisions ont reçu des ordres. Ce n’est pas possible autrement.

Mais alors, qu’en est-il de cette liberté d’information et de cette indépendance dont tous les journalistes se réclament ?

La réponse est dans le tweet  du premier ministre Monsieur Vals :

"Soutien total à l'initiative de la Ville de Paris et à #TelAvivsurSeine. Halte au déferlement de bêtise."

Le pouvoir était partie prenante de cette initiative et muselle une certaine presse.

Michel Trésallet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Salaires
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra