Michel Tubiana
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 avr. 2018

Des mères indignes d’accompagner leurs enfants

Entre un président de la République qui tend la main aux catholiques, voire leur dicte leur attitude, et un ministre de l’Education nationale qui confond laïcité et exclusion, il est bien difficile de distinguer la logique qui guide nos autorités publiques.

Michel Tubiana
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le président de la République veut « réparer » « le lien entre l’Eglise et l’Etat » et le ministre de l’Education nationale veut interdire aux femmes musulmanes portant un voile d’accompagner les sorties scolaires. Après avoir nommé le énième comité théodule sur la laïcité dont la composition partisane n’a pas manqué de produire ses premiers effets si l’on en juge par la retranscription de ses débats par Mediapart, le ministre s’en prend une nouvelle fois aux musulmans. Entre un président de la République qui tend la main aux catholiques, voire leur dicte leur attitude, et un ministre de l’Education nationale qui confond laïcité et exclusion, il est bien difficile de distinguer la logique qui guide nos autorités publiques.

Il ne faut pas s’y tromper, la nouvelle charge du ministre de l’Education nationale qui le conduit à se priver du concours de parents d’élèves parce qu’elles ne dissimulent pas leur manière de vivre leur foi musulmane n’aura pas d’autres effets, au-delà de rendre plus difficile l’accompagnement des sorties scolaires, que de renforcer les préjugés contre nos concitoyennes musulmanes et de les mettre un peu plus à l’écart de la communauté nationale.

Quoi de plus radical, quoi de plus humiliant que de se voir signifier que votre foi est incompatible avec le fait d’être mise en présence d’enfants, de ses enfants ?

On pourra gloser à l’infini sur les débats juridiques qui amèneraient, selon certains, à admettre ce signe dans les établissements scolaires lorsque ces femmes siègent dans leurs instances mais à leur interdire le même signe lorsqu’elles sont dans la rue avec des enfants. Ce qui est ici en cause, ce n’est pas seulement un débat juridique, largement biaisé depuis la loi de 2004, c’est tout simplement notre capacité à admettre l’altérité et à avoir confiance en la force de nos principes.

On peut penser, et dire, tout le mal que l’on veut du voile et de son signifiant. Comme on peut dire tout le mal que l’on veut du rapport aux femmes de l’Eglise catholique, des juifs qui prient séparés, comme les musulmans, etc. Au jeu de la critique des religions et de leurs pratiques, aucune d’entre elles n’y échappe.

Mais en tirer comme conséquence qu’il faut exclure de la vie sociale ceux et celles qui acceptent les règles de leur foi sans pour autant violer les règles communes, c’est entrer dans le processus dangereux de la construction d’une fausse « foi laïque » qui s’imposerait à tous. Non comme une règle de fonctionnement mais comme une opinion obligatoire.

Demander à la mère d’une des victimes de Merah d’ôter son voile lorsqu’elle vient expliquer à des élèves pourquoi en tant que musulmane elle n’accepte pas les agissements de l’assassin de son fils est tout simplement glaçant et imbécile.

Cela revient, en effet, à nier jusqu’à l’identité de cette femme tout en lui signifiant que sa foi est incompatible avec le refus de la monstruosité qui lui a été infligée.

En adoptant cette posture, le ministre de l’Education nationale ne peut ignorer qu’il donne ainsi satisfaction à une forme de rejet des musulmans qui n’a déjà que trop d’échos en France comme en Europe.

Qu’il le fasse dans le cadre de l’école, là où un enfant se verra expliquer que sa mère n’est pas digne de lui tenir la main ou celle de ses copains en raison de sa manière de pratiquer sa religion, c’est faire de la discrimination une règle et organiser le ressentiment.

Michel Tubiana

Président d’honneur de la Ligue des droits de l’Homme (LDH)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Palestine
Israël envoie l’armée contre sept ONG palestiniennes et provoque un tollé
En pleine campagne électorale, le ministre de la défense israélien a donné son feu vert à une opération militaire en Cisjordanie contre sept organisations majeures de la société civile palestinienne. Des consuls européens et des experts de l’ONU réaffirment leur soutien aux organisations ciblées.
par Sarah Benichou
Journal
Discriminations sexistes à l’entrée de prisons : des retraits de soutiens-gorge imposés à des avocates
Cela fait une décennie que des avocates signalent des retraits de soutiens-gorge imposés par des surveillants quand elles se rendent en prison. Depuis la diffusion d’une note par l’administration pénitentiaire en juillet 2021 interdisant cette pratique, au moins quatre avocates ont rapporté avoir été ainsi « humiliées ».
par Sophie Boutboul
Journal
Rénovation thermique des bâtiments : les bailleurs sociaux à la peine
Un rapport que vient de publier l’Agence nationale de contrôle du logement social montre que seuls 6,8 % du parc social ont fait l’objet d’une rénovation thermique ces dernières années, avec des résultats en matière de performances énergétiques encore très insuffisants.
par Lucie Delaporte
Journal — International
Chine et États-Unis entrent dans un nouveau cycle de tensions économiques
La crise taïwanaise a prouvé la centralité de la compétition entre Pékin et Washington. Sur le plan économique et historique, c’est aussi le produit des errements de la gestion par les États-Unis de leur propre hégémonie.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
« Le chemin de fer est un trésor public et une solution pour demain »
[Rediffusion] Dans « Un train d'enfer », Erwan et Gwenaël Manac'h offrent une enquête graphique dense, caustique et très réussie sur la SNCF qui lève le voile sur une entreprise d’État attaquée de toute part, un emblème, à réformer sans doute, mais surtout à défendre. Conversation déliée avec Erwan.
par Delaunay Matthieu
Billet d’édition
Entretien avec Manuel Bauer, réalisateur du film documentaire « Vida férrea »
Entretien réalisé par Alice Langlois qui a mené un terrain anthropologique dans la région minière traversée par le film et le critique de cinéma Cédric Lépine, à l'occasion de la présentation du film « Vida férrea » à Visions du Réel, festival international du film documentaire de Nyon (Suisse) en 2022.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Transition écologique... et le train dans tout ça ?
La transition écologique du gouvernement en matière de transports ne prend pas le train ! Dans un billet, le 3 août, un mediapartien dans son blog « L'indignation est grande », dénonçait le « mensonge d’État » concernant l’investissement ferroviaire. Deux émissions sur France Culture sont révélatrices du choix politique de Macron-Borne ! Saurons-nous exiger le train ?
par ARTHUR PORTO
Billet de blog
Relancer les trains de nuit et améliorer l'infrastructure créera des emplois
[Rediffusion] Lorsque le voyageur se déplace en train de nuit plutôt qu’en avion, il génère davantage d’emploi. La relance des trains de nuit peut ainsi créer 130 000 emplois nets pendant une décennie pour la circulation des trains, la construction du matériel et l’amélioration des infrastructures. Bénéfice additionnel : les nouvelles dessertes renforceront l’attractivité des territoires et l’accès à l’emploi.
par ouiautraindenuit