Amis voyageurs, il est de notre devoir de boycotter la destination Botswana

Aidons les éléphants du Botswana ! Nous appelons les voyageurs et amoureux de l'Afrique à boycotter le Botswana, pays qui vient de lever le moratoire interdisant la chasse aux éléphants. 1 éléphant est tué toutes les 15 minutes en Afrique.

Un éléphant est tué toutes les 15 minutes en Afrique. En mai 2019, le moratoire interdisant la chasse aux éléphants au Botswana a été levé. 

Dans le monde, on compte environ 350 000 à 400 000 éléphants en 2019, contre 4 millions au XXe siècle. Plus de 30 000 éléphants (60 % des décès) sont tués par braconnage chaque année. 

 

AIDONS LES ELEPHANTS DU BOTSWANA ! 

Amoureux de l’Afrique Sauvage, de ses grands espaces et de ses animaux majestueux et emblématiques,

Amis Voyageurs,

Il est de notre devoir de boycotter la destination Botswana, au profit d’autres pays n’autorisant pas « le massacre légal » de sa faune (les éléphants au Botswana et au Zimbabwe le gouvernement propose même la chasse à l’arc des buffles afin de doper son tourisme.)  Nous ne pouvons rester indifférents à de tels agissements. Il faut réagir, refuser de cautionner ces pratiques et faire pression auprès des autorités de ces pays ! A mon sens, les professionnels responsables du tourisme doivent inscrire ces destinations sur la « Black List » en en refusant la vente, en les retirant de leur programmation tant que le moratoire ne sera pas remis en place.

Dites NON au massacre « légal ». 

Dites OUI au partage de la planète avec ceux qui nous ont précédés et fait ce que nous sommes.

Soyez acteurs et responsables de l’avenir de tous les êtres vivants avec qui nous cohabitons.

 

«  On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux et un pour les hommes. On a un cœur où on n’en n’a pas » (A. de Lamartine)

«  La grandeur d’une nation et ses progrès moraux peuvent être jugés par la façon dont elle traite ses animaux ». (Gandhi) 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.