Panne d’électricité au Venezuela

Une panne géante d’électricité frappe le Venezuela. Est-ce que “l’excellent” correspondant de Mediapart, Jean Baptiste Mouttet, pourrait nous “informer” sur les causes de cette coupure...vi

Ainsi, une panne d’électricité géante, et qui semble-t-il a des difficultés à être résolue, frappe le Venezuela.

Evidemment, la première réaction serait de taxer le gouvernement, « régime » pour être compris dans le langage habituel concernant ce pays, d’incurie.

Pourtant, et c’est là que j’attends, avec curiosité, une analyse, et pas seulement un article nous relatant les conséquences lourdes de cette panne, du fameux correspondant de Mediapart, Jean Baptiste Mouttet.

Selon le gouvernement du Venezuela, celui élu et pas celui autoproclamé, la panne serait la conséquence de ciber-attaque, menée depuis l’étranger, sur le pilotage des centrales de production et de distribution. 

Si cela est vrai, ce serait particulièrement grave en regard des conséquences qui ont y compris entrainées des décés. Et pourrait même être qualifié de crimes contre l’humanité selon le droit international. 

Si cela n’est pas vrai, qui et pourquoi donc, aurait eu intérêt à cette coupure d’alimentation électrique?

Le gouvernement du Venezuela, et son président Nicolas Maduro, (le régime donc...) accusent des intervenants issus des Etats-Unis d’avoir y compris, empêché de nouveau la récupération de l’alimentation en électricité, par de nouvelles attaques informatiques sur les systèmes de gestion des centrales. 

De plus, 3 minutes après la coupure, ce qui est bien rapide..., un grand spécialiste des droits de l’homme, états-unien, Bolton, faisait une déclaration pour dénoncer cette coupure. Ou il suit attentivement l'alimentation en courant du Venezuela, ou il est informé, comment et par qui?, de cette panne géante. Ou encore, il a peut-être des informations plus précises sur le pourquoi de cette coupure. 

Nicolas Maduro, le président du Venezuela, et son gouvernement, déclarent qu’ils vont fournir des preuves de ces attaques à l’ONU. A suivre.....

Je serais, évidemment, de mauvaise foi, d'imaginer que cette coupure de courant vise à susciter le mécontentement de la population du Venezuela, et encore plus de mauvaise foi d’imaginer que cette situation serait exploitée par un autoproclamé, Juan Guaido, grand démocrate, avec un programme visant à redresser l'économie, enfin surtout l'économie des multinationales états-uniennes, afin que les profits ruisellent de nouveau sur les vénézuelliens et les vénézuelliennes.... Lumineuse théorie, que peuvent facilement nous démontrer les patrons victimes du ruisellement, des Gafa ou autres CAC 40...

Pour l’instant les médias, même ceux qui se disent à part, comme Mediapart, sont bien discrets sur le pourquoi de cette coupure, si ce n’est de nous relater que Caracas est dans le noir.

Vite, une enquête du correspondant, Jean Baptiste Mouttet, pour nous éclairer sur ce point!  

 

  

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.