michel.larive
Député de l'Ariège, groupe « La France insoumise », Commissaire de la commission culture éducation de l'Assemblée Nationale
Abonné·e de Mediapart

3 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 nov. 2020

michel.larive
Député de l'Ariège, groupe « La France insoumise », Commissaire de la commission culture éducation de l'Assemblée Nationale
Abonné·e de Mediapart

Jean-Michel Blanquer doit s'expliquer devant la représentation nationale

Le syndicat Avenir Lycéen a fait l'objet de deux enquêtes menées par le journal Médiapart et le journal Libération. Ils pointent la nature des dépenses du syndicat, le contrat qui le lie au Ministère, son contrôle, et les liens de proximité politique entre le pouvoir exécutif et les lycéens. Jean-Michel Blanquer doit s'expliquer devant la représentation nationale. Je réclame donc la création d'une commission d'enquête dans les plus brefs délais. 

michel.larive
Député de l'Ariège, groupe « La France insoumise », Commissaire de la commission culture éducation de l'Assemblée Nationale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le syndicat Avenir Lycéen a fait l'objet de deux enquêtes menées par le journal Médiapart et le journal Libération. Ils pointent la nature des dépenses du syndicat Avenir Lycéen, le contrat qui le lie au Ministère, son contrôle, et les liens de proximité politique entre le pouvoir exécutif et les lycéens.

Sont révélées des dépenses astronomiques réalisées par des responsables du syndicat Avenir Lycéen sous forme de retraits DAB, notes de restaurants et d'hôtels, achat de matériel informatique...

Le contrat signé entre le Ministère et le syndicat dispose d’un contrôle strict des dépenses par le Ministère. Il semble même n’y avoir aucune trace du “contrôle financier” qu'évoque le Ministère, en défense des accusations qui lui sont faites.

Le service chargé dudit contrôle n’est d’autre que la Direction Générale de l’Enseignement Scolaire, dont le Directeur de l’époque, nommé selon les affinités du Ministre, serait, selon Libération, à l’origine même de la création du syndicat Avenir Lycéen.

Le Ministre de l’Éducation aurait lui-même sollicité le DGESCO ainsi que plusieurs hauts fonctionnaires qui auraient piloté la création de l'association, de l'écriture des statuts à la nomination des responsables associatifs. Certains lycéens qui ont témoigné décrivent « une emprise [...] sur leur engagement ».

Les enquêtes révèlent que le Ministère aurait été alerté par un écrit rédigé par un ancien responsable associatif, adressé directement au Ministre, relatant ces dépenses exorbitantes réalisées par les responsables du syndicat. Le Ministère ne serait pas intervenu.

Si la mainmise du Ministre sur cette association était confirmée, il pourrait alors s’agir d’un abus d’autorité (au sens de l’article 432-1 du Code Pénal) et d’une mise en péril de mineurs (au sens de l’article 227-22 du Code Pénal). Aussi ces faits pourraient confirmer l’hypothèse d’un trafic d'influence (au sens de l’article 432-11 du Code Pénal).

Si l'instrumentalisation syndicale de lycéens à des fins politiciennes se confirme, alors Jean-Michel BLANQUER devra en tirer les conséquences et démissionner.

Pour l'heure, il doit s'expliquer devant la représentation nationale. Je réclame donc la création d'une commission d'enquête dans les plus brefs délais.

Michel LARIVE.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat