Rupert Murdoch, des écrans pour un Empire

 

En s’emparant de la totalité du bouquet BSky B, le magnat Rupert Murdoch deviendrait l’homme le plus puissant des médias en Grande Bretagne . Une perspective qui est loin d’enchanter les autres médias britanniques.

 

Révélée par The Guardian, l’information fait, d’ores et déjà, couler beaucoup d’encre Outre-Manche. D’après le quotidien britannique, le magnat australien Rupert Murdoch, propriétaire de News Corp, s’apprêterait à racheter la totalité de BskyB, l’opérateur de télévision par satellite le plus populaire au Royaume-Uni. Chiffrée à 8 milliards de livres, l’opération ferait de lui l’homme le plus puissant des médias en Grande Bretagne.

Déjà propriétaire de The Sun, The Times, News of theWorld ou encore de la chaine américaine conservatrice Fox News et du Wall Street Journal, le contrôle total du BskyB (le groupe en détenait déjà 40%) par NewsCorp permettrait au milliardaire âgé de 79 ans d’asseoir encore davantage sa domination dans le paysage médiatique britannique.

Une perspective que les autres médias souhaitent éviter à tout prix. Plusieurs grands médias britanniques, dont The Guardian, The Daily Telegraph ou le DailyMail, se sont ainsi associés pour écrire une lettre au ministre des affaires économiques afin qu’il bloque la tentative de rachat. Comme un seul homme, cette coalition inédite dénonce une opération qui pourrait avoir de graves conséquences sur la pluralité de l’information. Affaire à suivre…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.