Miguel NICOLAS
Avocat
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 mars 2018

L’avocat et l’axe de défense de son client : quelle en est la finalité ?

Le rôle de l'avocat est de défendre les intérêts de son client. A ce titre, il établit conjointement avec son client un axe de défense. L'axe de défense sera déterminé d'une part en fonction de l'analyse du dossier et d'autre part, en fonction du résultat recherché.

Miguel NICOLAS
Avocat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Certaines affaires judiciaires médiatiques ont conduit l’opinion publique à s’interroger sur le rôle de l’avocat dans la défense de son client. L’une des premières choses qui surprend, dans tous les commentaires, avis de spécialistes et pseudo-spécialistes judiciaires, c’est par rapport à l’axe de défense qui aurait été déterminé par l’avocat et son client.

La détermination de l’axe de défense par l’avocat et son client

L’axe de défense qui est déterminé par l’avocat et son client, n’est connu que par ces derniers, même si au fil de la procédure judiciaire, certains éléments de cet axe de défense transparaît. L’axe de défense qui est déterminé par l’avocat et son client, n’a qu’une finalité, c’est obtenir le meilleur du résultat possible, en fonction de l’analyse du dossier fait par l’avocat et son client. Cet axe de défense peut évoluer, au fil de la procédure judiciaire, et ne saurait restée figée. Il peut évoluer notamment au regard de la découverte par l’avocat de fait nouveau incontestable, qui lui sont énoncés par son client ou de la preuve rapportée par la partie adverse.

En outre, cet axe de défense peut paraître comme incompréhensible, vu de l’extérieur par l’opinion publique. Cette incompréhension survient notamment pou deux raisons. D’une part, l’opinion publique n’a pas connaissance de tous les éléments du dossier, dont a connaissance l’avocat, contrairement à ce que peuvent laisser penser ou croire certains médias, et d’autre part les intérêts de l’avocat et de son client peuvent être divergents de ceux de l’opinion publique.

A ce titre, il faut préciser que le rôle de l’avocat n’est pas de satisfaire l’opinion publique, mais de défendre au mieux les intérêts de son client. L’axe de défense est mis en place conjointement par l’avocat et son client. De ce fait, l’axe de défense de l’avocat peut aller à contre-courant de ce que pense l’opinion publique.

L’efficacité de l’axe de défense

Bien évidemment, il est beaucoup plus facile de remettre en cause l’axe de défense de l’avocat et son client, lorsqu’il apparaît que le résultat escompté, n’est pas celui obtenu.

Cependant, faut il déjà savoir quel est le résultat qui était recherché par l’avocat et son client au travers de l’axe de défense qu’ils avaient mis en place.

Par conséquent, on ne peut juger de l’efficacité d’un axe de défense qu’au regard du résultat obtenu, par rapport à celui qui était recherché au début de la procédure judiciaire.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Conjoncture
Le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs
De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi ne renforce pas la position des salariés.
par Romaric Godin
Journal — Conjoncture
Le lien brisé entre emploi et inflation
Notre premier épisode sur les mirages du plein emploi: pourquoi l’embellie de l’emploi ne permet-elle pas une hausse des salaires réels ?
par Romaric Godin
Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel

La sélection du Club

Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
Iel
De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
par La Plume de Simone
Billet de blog
Une approche critique de la blanquette de veau
Un jour, je viens voir ma mère. Je mange avec ma mère. J’ai fait une petite blanquette, c’est dans la casserole, elle me dit et je lui dis que c’est chouette mais quand je regarde la casserole, c’est bizarre cette blanquette dans l’eau. On dirait qu’il manque quelque chose.
par noemi lefebvre
Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn