R.I.P. Référendum d'Initiative Citoyenne

Monsieur Sarkozy l'avait promis : la constitution devait être modifiée afin de permettre aux citoyens de prendre l'intitative d'une proposition de référendum.

Après une première lecture en 2010, un projet avait vu le jour.

Le texte va faire l'objet d'une deuxième lecture à l'assemblée.

Il s'intitule désormais  R.I.P. "Référendum d'Initiative Partagée".

R.I.P. signifie également "Requiescat In Pace" (Repose en Paix), inscription habituellement destinée aux pierres tombales.

Est-ce de l'humour, volontaire ou pas, de la part des législateurs ?

Car d'initiative citoyenne ou populaire, point ; et l'initiative ne serait même pas partagée, car elle ne peut venir que de l'assemblée nationale.

Je vous laisse en juger :

http://www.europe1.fr/Politique/C-est-quoi-le-referendum-partage-1433241/

Merci qui ? Merci la classe politique qui, encore une fois, prouve sa totale absence de volonté de donner la parole au peuple.

Indignée, oui, étonnée, non.

Et vous ?

Remarque : mais après tout, quand on sait ce qui a été fait du "non" au traité européen en 2005... à quoi bon nous donner la possibilité de proposer un référendum ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.