La colère, la gratitude et l'espoir malgré tout

La colère face à ce comportement inqualifiable d'un ministre de la République, face à cette faillite morale d'un responsable qui aurait dû montrer l'exemple et qui, alors qu'il prêchait la rigueur pour ses concitoyens, avait mis bien au chaud sur des comptes échappant aux prélèvements du fisc un magot dont l'origine reste à éclarcir. La colère, au nom des ces dizaines de milliers de militants bénévoles dévoués qui se sont dépensés sans compter pour faire triompher leurs idées et porter aux commandes de l'Etat un gouvernement vertueux. Militants qui doivent avoir le sentiment d'un immense gâchis, qui doivent se sentir cocufiés par la désinvolture avec laquelle Jérôme Cahuzac a accepté de se voir confier la charge de ministre du budget, sachant ce qu'il avait à se reprocher.

La gratitude à l'égard du travail remarquable effectué par le journal d'investigation en ligne Médiapart. Il est l'honneur de notre presse nationale. Sans son travail d'enquête extrêmement fouillé notre démocratie se porterait encore plus mal et nombre d'affaires n'auraient pas vu le jour, à gauche mais aussi à droite. (N'oublions pas l'affaire Karachi, l'affaire Bettencourt, la suspicion de financement par la Lybie de la campagne de 2007 du candidat de droite).

L'espoir malgré tout. Oui, l'espoir que cette déflagration, ce séisme comme s'en gargarisent certains médias aimant surfer sur les vagues du sensationnel, l'espoir qu'ils conduiront à une saine réaction. Déjà Jean-Marc Ayrault a montré le chemin en affirmant son attachement à l'indépendance de la Justice. François Hollande a promis de consolider cette indépendance. Il le doit à tous ces citoyens militants républicains de droite ou de gauche qui font encore confiance à la Politique avec un grand P. Il est plus que temps de nettoyer les écuries d'Augias et d'assainir notre démocratie si nous ne voulons pas ouvrir un boulevard aux populismes quels qu'ils soient et mener notre pays sur des chemins incertains où nous aurons tous plus à perdre qu'à gagner !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.