L’avenir d’Europacity suspendu à la décision des Mulliez

Des activistes climatiques perturbent la réunion annuelle de l’Association Familiale Mulliez pour alerter sur le caractère climaticide du projet

Les inCOPruptibles s'invitent à la réunion annuelle des Mulliez © inCOPruptibles

Alors que l’État relance le projet Europacity en faisant appel de la décision du tribunal administratif annulant la ZAC, les défenseurs du climat se tournent vers les Mulliez, principaux actionnaires du Groupe Auchan, qui tiennent leur réunion annuelle à Marcq-en-Baroeul du 25 au 27 mai.

Les Mulliez ont signé en 2015 le Manifeste pour le climat, s’engageant à réduire les émissions de CO2 du Groupe Auchan. Or, Europacity conduirait à doubler l’impact climat des activités françaises détenues par les Mulliez, selon le bilan carbone publié par les inCOPruptibles.

Les inCOPruptibles et des clowns activistes du Nord et de Paris sont intervenus le 25 mai 2018 au cours de la réunion de l’Association Familiale des Mulliez pour inviter les Mulliez à respecter leurs engagements en faveur du climat, en abandonnant le projet.

L'objectif de l'action est d'obtenir qu'une majorité des Mulliez se prononce pour l’abandon d’Europacity. Ce projet d’un autre âge, qui rappelle le pire des années 1970, aurait l’impact climat d’une ville de 140 000 habitants avec les technologies actuelles, de 250 000 habitants quand les voitures thermiques auront disparu.

Cette action intervient en appui de la campagne menée par le Collectif pour le Triangle de Gonesse en faveur du projet alternatif CARMA.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.