Milton F
Relative.
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 oct. 2018

10 ans de Ze Inspector Cluzo, combien de décennies avant effondrement ?

"We the people of the soil" ainsi s’intitule l'album du duo Ze Inspector Clouzo paru au printemps, avec lequel les rock farmers ont fêté leur dix ans, suivi d'une tournée française achevée samedi dernier. "Une autre fin du monde est possible" c'est le titre du dernier ouvrage du "collapsologue" Pablo Servigne, qui traite donc de l’effondrement de notre civilisation. Aucun lien ? Juste un faisceau.

Milton F
Relative.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

10 ans que le guitariste chanteur Laurent Lacrouts et le batteur Mathieu Jourdain font vivre leur Inspector Cluzo à coups de gros riffs, de balades blues, et de funk-rock à secouer synchro culs, chemises et têtes, sur les scènes du monde entier. Voilà le côté pile (électrique), côté face c’est la ferme Lou Casse, acheté et remise en activité par les deux comparses, sur laquelle ils élèvent à l’ancienne 200 oies par ans, qui deviendront foies gras, confits, riettes… Vegans et antispécistes passeront leur chemin. Le docu Rockfarmers de Yan Sourigues donne un aperçu – quelque peu épileptique – de cette double casquette, chaque face nourrissant l’autre, l’héritage punk du do it yourself intégrant l’éthique générale, musicale et fermière, au-delà de l’étiquette.

We the people of the soil © Ze Inspector Cluzo / F.thebassplayer Records / La Tostadora Producciones

Lors de leur (très bon) concert à La Sirène de La Rochelle, The Inspector Cluzo est généreusement foutraque, pas avare non plus d’indications sur le propos de ses chansons – pas forcément transparent puisque fustiger les méfaits de la mondialisation n’empêche pas de chanter dans la langue de l’empire –. Parmi les griefs de l’Inspector, la désertification rurale et l’urbanisation galopante, ce à quoi le duo oppose l’existence de leur ferme, comme de centaines d’autres : lorsque la jeunesse pourra revenir aux campagnes, elles seront là pour accueillir et transmettre. Derrière, une certitude, ces jours approchent, pas à pas.

La même conviction, construite d’analyses et d’intuitions anime le courant collapsologue : la fin de notre civilisation est proche, et s’y préparer requiert un peu plus que des stages de survie et de chasse à l'arc. Pour Pablo Servigne, cet effondrement à venir n’est pas seulement la nouvelle la plus angoissante qui soit. C’est aussi la possibilité de tenter de réorienter une société bloquée par ses choix techniques, économiques et sociaux antérieures – on y ajoutera volontiers la responsabilité d’une sphère politique globalement nuisible – dans une quête de croissance infinie du PIB.

Pour ce faire une idée du propos, on peut (re)voir son interview de l’été 2015 à Mediapart :

Pablo Servigne: penser l’effondrement de notre monde © Mediapart

La même semaine, deux invitations à aborder activement et pragmatiquement l’effondrement qui vient, comme un petit faisceau.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Rapport Meadows 11 : est-il encore temps ?
Est-il encore temps, ou a-t-on déjà dépassé les limites ? C'est la question qui s'impose à la suite des lourds bilans dressés dans les précédents épisodes. Écoutons ce qu'a à nous dire sur le sujet le spécialiste en sciences et génie de l'environnement Aurélien Boutaud,
par Pierre Sassier
Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement