Chili 1973-2013 : Récits de photographes

On commémore aujourd’hui le 40e anniversaire du coup d’État du général Augusto Pinochet qui a brutalement renversé le gouvernement chilien démocratiquement élu de Salvador Allende.  Mais une journée de commémoration ne saurait résumer les dix-sept années de dictature militaire

On commémore aujourd’hui le 40e anniversaire du coup d’État du général Augusto Pinochet qui a brutalement renversé le gouvernement chilien démocratiquement élu de Salvador Allende.  

Mais une journée de commémoration ne saurait résumer les dix-sept années de dictature militaire, avec les milliers de morts et de détenus disparus, les centaines de milliers de personnes torturées, persécutées et/ou exilées. Pas plus qu’elle ne saurait résumer, d’un côté, les séquelles individuelles et collectives qui perdurent jusqu’à aujourd’hui et, de l’autre, les cultures de résistance et de renouveau qui perdurent elles aussi.

Chili Ipad © Mediapart
 

[Montage extrait du livre électronique Chile from Within/Chile desde Adentro (Londres, 2013), courtesy Susan Meiselas.  La photo montre le Président Salvador Allende et la première dame, Hortensia Bussi, au balcon du palais présidentiel La Moneda, 1970 © Luis Poirot. Ce double portrait se trouve en ouverture de l’ouvrage collectif Chile from Within, édité à New York en 1990. 

Les documents suivants:  1- Message secret, aujourd’hui déclassifié, de David A. Phillips, ancien agent du CIA à Henry Hecksher, chef du bureau de la CIA à Santiago, 7 octobre 1970 ; « [nom barré] vous demande de prendre contact avec les militaires et de les informer que l’USG [le gouvernement des États-Unis] veut une solution militaire et que nous les aiderons, dans l’immédiat et plus tard (…). 2- Notes manuscrites de Richard Helms, directeur du CIA, prises lors d’une réunion entre le Président Richard Nixon, John Mitchell (Procureur Général) et Henry Kissinger (Conseiller à la Sécurité nationale), le 15 septembre 1970 : « 1 chance sur 10 sans doute, mais sauvons le Chili ! (…). 3-Transcription dactylographiée des mêmes notes.]

Les lecteurs de Médiapart ont pu voir cet été, grâce au portfolio de photographies issu du livre collectif Chile from Within (Le Chili vu de l’intérieur, 1990) et au documentaire de Sebastian Moreno La cité des photographes (2006), le rôle des photographes chiliens dans l’opposition à la dictature. Là encore, chacun et chacune a une histoire qui – dans la plupart des cas, car les photographes aussi ont été assassinés et disparus – traverse les décennies depuis la fin de la dictature.

C’est pourquoi j’ai souhaité interviewer des photographes chiliens de générations et de parcours différents: Paz Errázuriz, Claudio Pérez, Paulo Slachevsky et Alejandro Olivares. Dans les semaines qui viennent, ils parleront, chacun et chacune à sa façon, y compris à travers leurs photographies, de leurs expériences passées et présentes. Avec en guise d’introduction, ou de plan d’ensemble, une conversation avec Susan Meiselas, la photographe étatsunisienne qui a initié et dirigé le livre Chile from Within à la fin des années 1980 qui lance aujourd’hui une édition bilingue anglais-espagnol de Chile from Within/Chile desde Adentro sous forme de livre électronique (voir ici).

[asset|aid=319098|format=475_pixels|formatter=imagecache|title=|align=center|href=]

[Chile from Within/Chile desde Adentro, 2013 - courtesy Susan Meiselas]

Premier rendez-vous le 18 septembre prochain. Ici-même.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Frontalière dans l’âme, journaliste et traductrice dans la vie, Miriam Rosen écrit sur les images : fixes, animées et celles qui se trouvent entre les deux. Elle fait partie de l’équipe de l’ex-Journal de la Photographie (arrêté le 30 août dernier), actuellement en train de se réorganiser.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.