Miroir 2017
La contre-campagne présidentielle
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 févr. 2017

Miroir 2017
La contre-campagne présidentielle
Abonné·e de Mediapart

Miroir 2017 Pour travailler autrement : les initiatives de la société civile

« Que veulent les gens ? Du travail, rien d’autre ! » lançait Emmanuel Macron à Lille le 14 janvier. Du travail, peut-être, mais pas n’importe lequel et n’importe comment. Les modèles traditionnels du travail sont en crise ? Tant pis, tant mieux : c’est l’opportunité d’innover pour aller vers des formes de travail solidaires, sources de bien-être et respectueuses des aspirations de chacun.e.

Miroir 2017
La contre-campagne présidentielle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 « Que veulent les gens ? Du travail, rien d’autre ! » Emmanuel Macron, le candidat à l'élection présidentielle répète à l'envie qu'il veut être le candidat du « travail ». Mais l'ancien banquier de Rothschild semble ne pas s'être rendu compte que les modèles traditionnels du travail sont en crise. En réponse à cette crise, de nombreuses entreprises et autres acteurs·trices de l'économie innovent pour aller vers des formes d'emploi plus solidaires, sources de bien-être et respectueuses des aspirations de chacun·e·s. Voici quelques exemples qui prouvent qu'il est possible de travailler autrement, dès maintenant.

Dans le Limousin, la société Ambiance Bois expérimente depuis 25 ans une structure particulière : la Société anonyme à participation ouvrière ou SAPO. Imaginée au tout début du XXe siècle, à une époque où il n'existait aucun mode de représentation du personnel, ce statut permet aux salarié·e·s de partager le capital de l'entreprise à part égale avec les actionnaires. Ils possèdent ainsi les mêmes droits et pouvoirs. Les employés ont choisi d'être tous rémunérés au même salaire et le PDG est renouvelé tous les 2 ans par tirage au sort parmi les volontaires. Toutes les décisions sont prises au consensus ou à une majorité de 70 %. Ce modèle très original est le sujet d'un documentaire dédié : Ambiance Bois, le travail autrement.

Coopaname, Oxalis, Grands Ensemble, SMartfr et Secteur Activités. Vous ne les connaissez peut-être pas, mais ces 4 coopératives ont décidé de s'unir dans une nouvelle entité commune, une mutuelle de travail associé baptisée Bigre !.  Il s'agit d'inventer une nouvelle forme d’organisation économique et sociale. Cette communauté, qui rassemble 25 entreprises, permet de démultiplier l'entraide, de mutualiser certaines fonctions support pour réduire les coûts en matière de gestion, recherche, protection sociale, finance, gestion des statuts juridiques des personnes, etc. Un regroupement qui espère porter un projet politique fort pour refondre des solidarités interprofessionnelles et des coopérations, tout en refusant de marchandiser les aspirations à travailler différemment.

De plus en plus de jeunes professionnel·le·s veulent aujourd'hui donner du sens à leur travail et se réorienter vers des entreprises « sociales ». Le programme On Purpose propose à sa communauté de cadres de les accompagner vers cette transition pendant un an. Il entend faire le lien entre le monde du business et les entreprises engagées.

En Picardie, le fabriquant de matériel automobile Favi est une « entreprise libérée » de première génération. Son modèle, développé dans les années 80, veut responsabiliser les salariés en les rendant libre et responsables de leurs actions. Favi part du postulat que le contrôle des employé·.e·s est à la fois coûteux et démotivant alors qu'ils aiment travailler et sont dignes de confiance. Ainsi libéré·e·s du poids de la hiérarchie, ils·elles se sentent à l'aise, sont plus productif·ve·s et épanoui·e·s.

Les néo-paysans, Gaspard d'Allens, Lucile Leclair, éd. Seuil-Reporterre, 144 pages

Tout quitter pour aller vivre à la campagne et se réapproprier la nature. Pendant un an, deux journalistes sont partis à la rencontre de ces néo-paysans, ces hommes et femmes ont sauté le pas et changé de vie pour devenir maraîcher, éleveur, apiculteur, arboriculteur. Ils·elles ont quitté le marché du travail traditionnel pour se réapproprier les gestes essentiels : se nourrir, renouer avec les saisons et travailler le vivant. Une véritable bouffée d'oxygène dans un monde en pleine tourmente : 200 fermes disparaissent chaque semaine, un retraité sur deux n'est pas remplacé, un agriculteur se suicide tous les deux jours. Ce livre part à la rencontre de ces résistants de la terre, critiques de la « révolution verte ».

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Journal — Police
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier