Miroir 2017
La contre-campagne présidentielle
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 25 févr. 2017

Miroir 2017 Pour travailler autrement : les initiatives de la société civile

« Que veulent les gens ? Du travail, rien d’autre ! » lançait Emmanuel Macron à Lille le 14 janvier. Du travail, peut-être, mais pas n’importe lequel et n’importe comment. Les modèles traditionnels du travail sont en crise ? Tant pis, tant mieux : c’est l’opportunité d’innover pour aller vers des formes de travail solidaires, sources de bien-être et respectueuses des aspirations de chacun.e.

Miroir 2017
La contre-campagne présidentielle
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 « Que veulent les gens ? Du travail, rien d’autre ! » Emmanuel Macron, le candidat à l'élection présidentielle répète à l'envie qu'il veut être le candidat du « travail ». Mais l'ancien banquier de Rothschild semble ne pas s'être rendu compte que les modèles traditionnels du travail sont en crise. En réponse à cette crise, de nombreuses entreprises et autres acteurs·trices de l'économie innovent pour aller vers des formes d'emploi plus solidaires, sources de bien-être et respectueuses des aspirations de chacun·e·s. Voici quelques exemples qui prouvent qu'il est possible de travailler autrement, dès maintenant.

Dans le Limousin, la société Ambiance Bois expérimente depuis 25 ans une structure particulière : la Société anonyme à participation ouvrière ou SAPO. Imaginée au tout début du XXe siècle, à une époque où il n'existait aucun mode de représentation du personnel, ce statut permet aux salarié·e·s de partager le capital de l'entreprise à part égale avec les actionnaires. Ils possèdent ainsi les mêmes droits et pouvoirs. Les employés ont choisi d'être tous rémunérés au même salaire et le PDG est renouvelé tous les 2 ans par tirage au sort parmi les volontaires. Toutes les décisions sont prises au consensus ou à une majorité de 70 %. Ce modèle très original est le sujet d'un documentaire dédié : Ambiance Bois, le travail autrement.

Coopaname, Oxalis, Grands Ensemble, SMartfr et Secteur Activités. Vous ne les connaissez peut-être pas, mais ces 4 coopératives ont décidé de s'unir dans une nouvelle entité commune, une mutuelle de travail associé baptisée Bigre !.  Il s'agit d'inventer une nouvelle forme d’organisation économique et sociale. Cette communauté, qui rassemble 25 entreprises, permet de démultiplier l'entraide, de mutualiser certaines fonctions support pour réduire les coûts en matière de gestion, recherche, protection sociale, finance, gestion des statuts juridiques des personnes, etc. Un regroupement qui espère porter un projet politique fort pour refondre des solidarités interprofessionnelles et des coopérations, tout en refusant de marchandiser les aspirations à travailler différemment.

De plus en plus de jeunes professionnel·le·s veulent aujourd'hui donner du sens à leur travail et se réorienter vers des entreprises « sociales ». Le programme On Purpose propose à sa communauté de cadres de les accompagner vers cette transition pendant un an. Il entend faire le lien entre le monde du business et les entreprises engagées.

En Picardie, le fabriquant de matériel automobile Favi est une « entreprise libérée » de première génération. Son modèle, développé dans les années 80, veut responsabiliser les salariés en les rendant libre et responsables de leurs actions. Favi part du postulat que le contrôle des employé·.e·s est à la fois coûteux et démotivant alors qu'ils aiment travailler et sont dignes de confiance. Ainsi libéré·e·s du poids de la hiérarchie, ils·elles se sentent à l'aise, sont plus productif·ve·s et épanoui·e·s.

Les néo-paysans, Gaspard d'Allens, Lucile Leclair, éd. Seuil-Reporterre, 144 pages

Tout quitter pour aller vivre à la campagne et se réapproprier la nature. Pendant un an, deux journalistes sont partis à la rencontre de ces néo-paysans, ces hommes et femmes ont sauté le pas et changé de vie pour devenir maraîcher, éleveur, apiculteur, arboriculteur. Ils·elles ont quitté le marché du travail traditionnel pour se réapproprier les gestes essentiels : se nourrir, renouer avec les saisons et travailler le vivant. Une véritable bouffée d'oxygène dans un monde en pleine tourmente : 200 fermes disparaissent chaque semaine, un retraité sur deux n'est pas remplacé, un agriculteur se suicide tous les deux jours. Ce livre part à la rencontre de ces résistants de la terre, critiques de la « révolution verte ».

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Dans l’ancienne colonie britannique, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours à Hong Kong »
Militant hongkongais des droits des travailleurs, Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression qui réduit la société civile au silence. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui, à gauche, célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.  
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky