NOMINATION D'ALAIN JUPPE AU CONSEIL CONSTITUTIONNEL ! LA PARFAITE EXEMPLARITE ?

Ah, Exemplarité quand tu nous tiens !!!

L'EXEMPLARITE SELON SAINT FERRAND !

Par ce billet, je souhaite revenir sur la nomination par Richard Ferrand d'Alain Juppé au Conseil Constitutionnel.

Soyons clairs, je n'ai rien contre la personne d'Alain Juppé mais je me pose la question de l'image que cela renvoie par ces temps troublés.

Nommer quelqu'un qui a été condamné à plus haute haute juridiction française ne me paraît pas au premier abord d'une évidente exemplarité par les temps qui courent.

Certains vont me rétorquer les sempiternels poncifs du type : il a payé sa dette, il a été condamné pour protéger certains autres etc...

Ceci est sans doute vrai, mais je persiste à penser qu'en termes d'image et de symbole (et Dieu sait qu'en France les symboles sont importants) cela est très dommageable au nom de l'exemplarité dont on nous rebat les oreilles à longueur de journée.

Il semblerait que ce cas ne soit pas isolé puisqu'on apprend que, d'après le canard enchaîné du 16 Janvier 2019, ce même Richard Ferrand avait l'intention de nommer Mireille Faugère à la tête du conseil supérieur de la magistrature (excusez du peu)

Cette éminente personnalité est l'objet d'une procédure administrative en cours  (voir l'article du parisien) http://www.leparisien.fr/politique/ferrand-retire-sa-candidate-au-csm-mise-en-cause-pour-ses-remunerations-16-01-2019-7989822.php.

Dans cet article il est relevé que Richard Ferrand regrette de ne pas avoir été informé de la situation de Madame Faugère avant sa proposition de nomination.

Si cela avait été le cas, il l'aurait en quelque sorte nommée à l'insu de son plein gré.

J'arrête là car je pourrais remplir des pages et des pages de ce type d'arrangements entre amis.

Pourquoi diable la défiance envers le personnel politique est-elle aussi forte ???

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.