Voter...

Il semblerait qu'il n'y ai qu'une seule solution pour changer: le vote. C'est ce que je lis dans les commentaires de mon journal préféré...

C'est parce que j'aime mon pays que je voudrais qu'il change et ce, radicalement.

Que cesse cette déconstruction méthodique de tout ce qui a fait sa grandeur et son rayonnement. La patrie des droits de l'homme, un lointain souvenir. L'accueil et la protection des réfugiés (renommés migrants pour cause de repli sur soi). Liberté, égalité et fraternité, ces mots qui fleurent bon le passé. Le Conseil National de la Résistance qui a tant produit en terme d'avancées pour notre société, détruit petit à petit depuis des dizaines d'années et quelque soit le pouvoir en place. La presse, jadis 4ème pouvoir, libre et indépendante.

Il semblerait qu'il n'y ai qu'une seule solution pour changer: le vote. C'est ce que je lis dans les commentaires de mon journal préféré.

A lui seul le vote représenterait la démocratie, avec parfois cette envie de le rendre obligatoire. Parfois seulement, car l'absence de vote ou l'abstention permet bien des choses, comme de permettre à de très mal élus de devenir des "représentants" avec taux d'abstentions record contre peste brune...

Représentants entre guillemets car pour représenter véritablement un vote, il faut s'en tenir strictement au programme, au besoin en demandant à ses électeurs si telle ou telle mesure ne serait pas en décalage, voir être destitué si l'on part en vrille.

Les représentants ne devraient pas aussi être représentatifs de la population française ? Dans sa diversité et niveau social. Et non uniquement représentatifs au niveau mouvement politiques. Ceci pour éviter de favoriser un entre soi.

Un représentant ne devrait-il pas aussi être responsable de ce qu'il engage ? De la même façon que chaque personne est tenue responsable au niveau civil.

Et puis comment est-il possible qu'un être humain devienne omniscient (comme certains responsables politiques, ministres et tout les présidents) ?

Et pour finir, comment éviter qu'une personne si bien intentionnée soit elle au départ, quelqu'un qui chope la grosse tête ou tout simplement quelqu'un qui arrive à son point d'incompétence une fois élu. On a tous connu un petit chef revanchard, mini despote, lâche et j'en passe. Bref quelqu'un qui se "révèle"

Pour toute ces raisons, pour le fait que la signature des traités européens nous ampute de nos pouvoirs de décisions économiques (entre autres) et pour le fait que le vote à mon sens ne peut en aucun cas nous permettre d'avoir un pays gouverné de façon démocratique par une oligarchie. JE NE VOTE PAS ET L'ASSUME PLEINEMENT.

Alors suis-je un illuminé ? un utopiste ? voir un nihiliste ? Rien de tout ça et tout à la fois : un anarchiste.

Ne criez pas, les anarchistes ne sont pas tous des poseurs de bombe ou des black blocs. Et de grâce, pour ceux qui n'y entendent rien, ne confondez pas anarchie et anomie. Je ne fais pas de prosélytisme, j'offre une autre perspective, car ne pas voter peut aussi être engagé et je comprend et respecte les personnes qui votent. Je n'ai simplement pas le même logiciel ni la même notion du temps.

Alain Doyon

 J'ai pas voté, documentaire de Moise Courilleau et Morgan Zahnd: https://www.youtube.com/watch?v=uzcN-0Bq1cw

Pour en savoir plus sur l'histoire de l'anarchie, je conseillerai l'excellent documentaire passé sur ARTE : Ni dieu ni maître, une histoire de l’anarchisme, documentaire de Tancrède Ramonet sorti en 2016

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.