Billet d'humeur : H&M ou le Sahara ?

 

La nièce du roi Mohammed VI a accouché de jumeaux, dans une maternité parisienne, et non pas dans une maternité marocaine (!), comme toutes les marocaines du peuple d'en bas. Il me semble qu'elle aurait le droit aux allocations familiales (CAF) et ses enfants à la double nationalité. Le roi s' est déplacé jusqu'en France pour la féliciter. Quoi d'anormal, me dirais-je, c'est bien la fille de sa sœur après tout !

Cependant, lorsque l’on sait que de nombreux pèlerins marocains ont été tués à "Mina", à proximité de la Mecque, à cause de la grosse bêtise d'un prince saoudien qui a utilisé son statut VIP devant Dieu, entouré de centaines de garde-corps militaires, là où tout les pèlerins sont supposés être "égaux", provoquant au passage une bousculade meurtrière, le roi du Maroc n'a même pas décrété "un" ou "quelques" jours de "deuil national". Les drapeaux rouge et vert du Royaume ne sont pas mis en berne. Des morts d'un côté, à cause d'un crime princier. La naissance de princes de l'autre. Je comprends que le choix royal est parfois difficile. C'est toujours la vie qui l'emporte face à la mort. Comme il est difficile aussi, pour le roi, de retirer les troupes marocaines, asservies depuis plusieurs mois à la volonté destructrice des fous saoudiens, pour massacrer de pauvres citoyens chiites au Yémen !

Pendant ce temps, l'on s'agite contre la Suède, en raison de sa reconnaissance récente des séparatistes du Polisario. Là aussi, le vide diplomatique que le Maroc a laissé, en raison des absences non justifiées de son ambassadeur pendant des années, ne doivent pas être négligées dans l'analyse et la compréhension de l'orientation suédoise. La Suède ne trouvait pas d'interlocuteur marocain présent dans sa capitale. Les seuls qui étaient présents face aux formations politiques suédoises étaient les séparatistes !

L'on dit toujours que les absents ont toujours tort. Et qui va à la chasse perd ... le Sahara ! Le roi aurait fait mieux, après la visite de sa nièce à Paris de remonter, en urgence, vers le nord pour contenir la crise et rencontrer ses homologues suédois, afin de tenter de rétablir des relations normales et de sauver les meubles - pas forcément ceux de la marque IKEA !

Je ne sais pas si la menace marocaine du boycott économique à l'égard de la Suède est pertinente. J'ai entendu dire que la Justice marocaine a, comme par hasard, décidé cette semaine de la fermeture d'une usine VOLVO à Casablanca. Des voix "nationalistes" s' élèvent pour exiger la fermeture des magasins IKEA. La surenchère enfle, comme d'habitude !

Toutefois, lorsque l'on sait que la marque suédoise du prêt-à-porter "H&M" a choisi une femme d'origine "marocaine", Mariah Idrissi, comme mannequin pour la promotion de sa ligne de vêtements pour femmes voilées, je crains que l'opération boycott ne soit pas suivie, au moins par des marocaines "voilées" de l'intérieur comme de l'étranger. D'autant plus que H&M, la suédoise, est la première au Monde à vouloir s' occuper de la beauté voilée. Le premier magasin H&M au Maroc a ouvert ses portes à "Morocco Mall" - propriété de sa Majesté - à Casablanca le 5 décembre 2011.

Des sœurs marocaines vont se tirer les "cheveux" avant de faire un choix : H&M ou le Sahara ? Le Sahara ou H&M ? Ça promet !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.