Mohamed LOUIZI
Ingénieur - Bureau d'études
Abonné·e de Mediapart

62 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 janv. 2015

Cher Tariq Ramadan : J'ai cru comprendre que vous êtes CHARLIE ?!

Mohamed LOUIZI
Ingénieur - Bureau d'études
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

Cher Tariq Ramadan,

Je vous lis et écoute depuis 1999, depuis 15 ans. J'ai toujours admiré la facilité par laquelle vous maniez le Verbe.

Au début, je ne comprenais pas trop le "français". Mais, au fur et à mesure de mon apprentissage de cette langue, j'étais frappé par le décalage entre votre "pensée" et bien d'autres idées courageuses, développées dans le monde arabe, depuis presque un siècle ! Depuis, votre pensée reste, à mon sens, très hésitante, pour ne pas dire autres choses !

Je ne comprenais pas et je ne comprends toujours pas votre démarche, d'autant plus que vous "professez" depuis l'Europe. Depuis un cadre où la liberté d'expression est respectée et garantie. Je ne comprenais pas que des intellectuels arabes, résidant dans le monde arabe et risquant beaucoup des régimes theologicopolitiques de là-bas, puissent avoir un courage intellectuel exemplaire, en dénonçant la terreur défendue par de nombreux "textes" sacrés et l'archaïsme de certaines sources ô combien "sanctifiées" alors que vous vous vous êtes plutôt, et vous demeurez malheureusement, dans une posture de "calculs" et de "géométrie" variables au gré de votre auditoire !

Je ne comprenais pas comment un intellectuel se définissant comme étant aussi "philosophe", somme toute !, puisse être conciliant face à l'abject et se limite à appeler au "moratoire" lorsqu'il fallait dire et exprimer, en toute franchise et sans éléments de langage, le refus et l'indignation !

On m'avait dit, à l'époque, que vous inscriviez, comme bien d'autres prêcheurs de la "bonne parole", dans le cadre d'une "pédagogie d'accompagnement" d'une communauté "musulmane" à la recherche, dit-on, de repères. D'ailleurs, tout est à votre honneur, cher Tariq !

Mais, force est de constater que lesdits "repères" étaient largement issus de nombreux textes "sacrés" que vous vous êtes gardés, curieusement, durant toutes ces années qui passent, de dénoncer en "philosophe" digne de ce nom !

Au lieu d'assumer le patrimoine et l'héritage éthique et comportemental, face aux pressions, d'un certain PLATON, ou d'un certain AVERROES, ou d'un certain SPINOZA, ... etc, vous préférez, me trompais-je, "moderniser", "contextualiser", "réhabiliter" avec des mots attirants, tout un autre héritage indéfendable, à mon sens !

Vous avez fait le choix - veuillez excuser cette parabole - de "réchauffer" un repas décomposé, cuit depuis une dizaine de siècles, par des chefs-cuisiniers suspects, de cette époque révolue, comme "Abou Hourayra", "Ibn Abbas", "Ibn Kathir" ... , et j'en passe ! Vous avez fait ce choix, au lieu de vider la "marmite", la nettoyer sept fois, trois fois avec du sable d'ici, et y préparer un nouveau "repas" avec des ingrédients d'aujourd'hui, en assumant, votre engagement en faveur d'une "cuisine moderne" !

Et oui, cher Tariq, Les années passent, mais vous n'avez toujours pas passé à l'étape d'après !

La "pédagogie", la votre - car on peut être à la fois ferme et pédagogue - n'a-t-elle pas, à votre avis, atteint ses limites ?

Qu'attendez - vous pour dénoncer et pour dire clairement ce que vous pensez réellement, et sans user de la "magie" du Verbe :

- des "hadiths" meurtriers ?

- des institutions des "fatwas" ?

- de l'apostasie et de ce châtiment barbare qui menace des centaines de personnes comme ce jeune écrivain mauritanien, jugé au nom de d'Allah, à la peine de mort pour apostasie, le jour même de Noël ? (Certains célébraient ici la "Nativité", d'autres criaient la-bas des "Allah Akbar" de joie !!!)

- du clergé sunnite et pétrodollar ?

- des idéologies de la haine, nourries essentiellement par des textes religieux, que vous tenter uniquement d'interpréter et d'arrondir les angles ?

- du "voile" dit "islamique" ?

- des "carrés musulmans" prolongeant la ségrégation même dans l'au-delà ?

- de la "viande hallal" ? (Certes délicieuses comme ladite non hallal).

- de la "circoncision" des garçons musulmans au nom d'Allah ? (Ce marquage de différenciation religieuse indélébile, que l'on trouve essentiellement chez les juifs et les musulmans ... etc).

J'avais déjà lu votre livre " la réforme radicale", mais, je suis hélas resté sur ma faim, car il n'y avait, en vérité, de "radicale" que dans le titre !

Bizarrement, vous mettiez des points finaux là où, il fallait justement, développer votre "radicalité", en réformateur qui s'assume, et trancher, une fois pour toute, votre positionnement vis-à-vis d'un héritage religieux musulman moyenâgeux, marqué par les influences politiques et les traditions culturelles de cette époque ... la marmite "pue" ! la marmite "explose" ! la marmite "tue" !

Cher Tariq,

Quand est-ce qu' allez-vous assumer, enfin, votre vocation médiatiquement affichée comme étant un "intellectuel" et "philosophe" ?

Quand est-ce qu' allez-vous être simplement vous-même, "être" ce que vous prétendez "être" ?

Allez-vous, enfin, quitter l'habit - et l'abri - que vous mettez - et dans lequel vous vous protégez - depuis plus de 15 ans pour dire, enfin, toute la vérité, rien que la vérité, votre vérité ... mais sans l’édulcorer dans un semblant de discours conciliant et plat, et sans vouloir, en même temps, concilier vos profondes convictions, restant, me semble-t-il, inhibées pour l'instant, avec vos alliances inexplicables et inadmissibles avec un régime "Qatari", entre autres, pour le moins suspectes !

Le "philosophe" peut-il être à la solde de régimes corrompus ? Peut-il devenir l'un des "chefs-cuisiniers" dans l'arrière "cuisine politico-religieuse" de ces régimes ? A vous de voir ! A vous de décider !

J'espère qu'enfin, vous allez être l'égal de vos titres universitaires et de vos prétentions intellectuelles !

Avec tout mon respect !

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal
2022 : contrer les vents mauvais
« À l’air libre » spécial ce soir : d’abord, nous recevrons la rappeuse Casey pour un grand entretien. Puis Chloé Gerbier, Romain Coussin, et « Max », activistes et syndicalistes en lutte seront sur notre plateau. Enfin, nous accueillerons les représentants de trois candidats de gauche à l'élection présidentielle : Manuel Bompard, Sophie Taillé-Polian et Cédric van Styvendael.
par à l’air libre
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal — Justice
La justice révoque le sursis de Claude Guéant, le procès des sondages de l’Élysée rouvert
La justice vient de révoquer en partie le sursis et la liberté conditionnelle dont l’ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait bénéficié après sa condamnation dans le scandale des « primes » du ministère de l’intérieur. Cette décision provoque la réouverture du procès des sondages de l’Élysée : le tribunal estime que Claude Guéant n’a peut-être pas tout dit lors des audiences sur sa situation personnelle.
par Fabrice Arfi et Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
« Nous, abstentionnistes » par Yves Raynaud (3)
Voter est un droit acquis de haute lutte et souvent à l'issue d'affrontements sanglants ; c'est aussi un devoir citoyen dans la mesure où la démocratie fonctionne normalement en respectant les divergences et les minorités. Mais voter devient un casse-tête lorsque le système tout entier est perverti et faussé par des règles iniques...
par Vingtras
Billet de blog
Le bocal de la mélancolie
Eric Zemmour prétend s’adresser à vous, à moi, ses compatriotes, à travers son clip de candidat. Vraiment ? Je lui réponds avec ses mots, ses phrases, un lien vidéo, et quelques ajouts de mon cru.
par Claire Ze
Billet de blog
Ne lâchons pas le travail !
Alors qu'il craque de tous côtés, le travail risque d'être le grand absent de la campagne présidentielle. Le 15 janvier prochain, se tiendra dans la grande salle de la Bourse du travail de Paris une assemblée citoyenne pour la démocratie au travail. Son objectif : faire entendre la cause du travail vivant dans le débat politique. Inscriptions ouvertes.
par Ateliers travail et démocratie
Billet de blog
L'extrême droite a un boulevard : à nous d'ériger des barricades
Un spectre hante la France… celui d’un pays fantasmé, réifié par une vision rance, une France qui n’a sûrement existé, justement, que dans les films ou dans les rêves. Une France muséale avec son glorieux patrimoine, et moi je me souviens d’un ami américain visitant Versailles : « je comprends mieux la Révolution française ! »
par Ysé Sorel