caricature-liberte caricature-liberte

Communiqué

Amar Lasfar m’avait assigné en Justice devant le TGI de Paris le 22 décembre 2015, incriminant mon article intitulé : « Parrain et mafieux : Action SAP » que j’avais publié le 27 septembre 2015 sur mes deux blogs, ici et sur Mediapart.

La date d’audience était prévue aujourd’hui, le 26/01/2016 à 11h. A la dernière minute, l’avocat du président de l’UOIF a informé mon avocat, Me Richard Malka – que je remercie chaleureusement – et l’avocat de Mediapart, de la volonté de son client de « renoncer à saisir le Juge » !

Après cette renonciation inexpliquée, mon article n’est plus incriminé et ne le sera plus jamais. Le délai de prescription étant terminé. L’article reste publié.

Je remercie toutes les personnes qui me soutiennent dans cette épreuve judiciaire. Je me refuse de tirer toute conclusion de cette renonciation. Cependant, je suis en droit de savourer cette première petite victoire en famille.

Mon combat n’a jamais été contre « Amar Lasfar », la personne privée. Mais contre son idéologie fréro-salafiste de conquête et contre les projections politiques totalitaires de sa confrérie islamiste internationale, instrumentalisant la jeunesse musulmane et les moyens de la République pour le projet Tamkine. Ce combat pacifique par la seule plume et les seuls mots, se poursuivra, assurément.

Mohamed LOUIZI
Roubaix – 26 janvier 2016

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.