Mohamed SANGARE
Time and dimensions traveler #AlternatedWorldNews
Abonné·e de Mediapart

189 Billets

3 Éditions

Billet de blog 6 sept. 2013

Mohamed SANGARE
Time and dimensions traveler #AlternatedWorldNews
Abonné·e de Mediapart

La NSA et la GCHQ ont cassé le cryptage et la sécurité des données sur Internet

Mohamed SANGARE
Time and dimensions traveler #AlternatedWorldNews
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

• NSA et GCHQ ont déverrouillé le cryptage utilisé pour protéger les emails, les services bancaires et les dossiers médicaux
• 250 millions de $ par an pour un programme américain pour travailler secrètement avec les entreprises de technologie pour insérer des faiblesses dans les produits.
• Les experts en sécurité disent que les programmes «minent le tissu de l'internet»

Les États-Unis et les services de renseignement britanniques ont craqué avec succès une grande partie du cryptage en ligne utilisé par des centaines de millions de personnes pour protéger la confidentialité de leurs données personnelles , les transactions en ligne et de courriels , selon des documents top secrets révélés par l'ancien prestataire de service Edward Snowden .

Les dossiers montrent que la NSA (l'Agence de sécurité nationale US) et son homologue britannique GCHQ ont largement compromis les garanties que les entreprises Internet ont donné aux consommateurs pour les rassurer que leurs communications , les services bancaires en ligne et les dossiers médicaux seraient indéchiffrables pour les criminels ou les gouvernements.

Les agences de renseignement,comme les documents le révèlent , ont adopté une batterie de méthodes dans leur assaut systématique et continu sur ce qu'elles considèrent comme une des plus grandes menaces pesant sur leur capacité à accéder à des pans entiers du trafic sur internet -

 l'utilisation du chiffrement omniprésent à travers l'Internet .

Ces méthodes comprennent des mesures secrètes pour assurer le contrôle de la NSA sur l'établissement de normes internationales de cryptage , l'utilisation de supercalculateurs pour casser le chiffrement avec la technique dite de " force brute " , et - le secret le mieux gardé de tous - la collaboration avec des sociétés technologiques et des fournisseurs de services Internet eux-mêmes (Google,Microsoft etc...)

Grâce à ces partenariats secrets , les agences ont inséré des vulnérabilités secrètes - connues sous le nom des portes dérobées ou des trappes - dans un logiciel de cryptage commercial.

Les dossiers, de la NSA et du GCHQ , ont été obtenus par le Guardian, et les détails sont publiés aujourd'hui en partenariat avec le New York Times et ProPublica .

Ils révèlent :

• Un programme de la NSA de 10 ans contre les technologies de cryptage a fait une percée en 2010 qui a permis de recueillir " d'énormes quantités " de données à travers les câbles de l'Internet et les a rendus «exploitables» .

• La NSA dépense 250millions de dollars par an sur un programme qui, entre autres objectifs, travaille avec des sociétés technologiques à "influencer secrètement" la conception de leurs produits .

• Le secret de leurs capacités de lutte contre le chiffrement est étroitement surveillé , et leurs analystes font une mise en garde : "Ne communiquez pas à leur sujet et ne spéculez pas sur les sources ou les méthodes . "

• La NSA décrit les programmes de décryptage forts comme le "prix d'entrée pour les États-Unis à maintenir un accès sans restriction et de l'utilisation du cyberespace " .

• Une équipe GCHQ a travaillé à développer des moyens de cryptage de trafic avec les «quatre grands» fournisseurs de services, désignées comme Hotmail , Google , Yahoo et Facebook .

Source: The Guardian

Selon le New York Times

Après des années de progrès dans le décryptage, la NSA peut maintenant casser la plupart des types de cryptage sur Internet car il s'appuie sur une équipe de hackers d'élite et user de son influence sur les normes de chiffrement d'entreprise et internationaux, selon les rapports simultanément parus provenant des documents de Snowden dans le New York Times, Tuteur et ProPublica.

Il est connu depuis longtemps que le gouvernement peut casser certains types de cryptage, mais il n'a jamais été clair sur l'étendue de ses possibilités. Les derniers documents de Snowden suggèrent que la NSA a accès à une grande partie de la communication Internet censée être à l'abri des regards indiscrets.

L'agence a eu un certain succès dans le cassage du protocole Secure Sockets Layer, un type de chiffrement Internet utilisé par les clients de messagerie Web et d'autres sites sécurisés dits SSL, et les réseaux privés virtuels ou VPN. Elle a également été en mesure d'obtenir l'accès à  des sites Web protégés par HTTPS, un moyen standard pour crypter les mots de passe, et les services de messagerie instantanée cryptée. L'article du Times ne révèle pas comment la NSA a réussi car des responsables du renseignement américain leur ont demandé de ne pas publier l'article .

La NSA a également engagé une campagne de lobbying non divulguée auparavant pour affaiblir les normes internationales de cryptage de sorte que les réseaux de sociétés et de gouvernements étrangers soient plus faciles à pirater comme les documents le montrent.

La NSA n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Traduction sans autorisation préalable....

Sur le même sujet


A propos :


Sur Google+: Sangaré

Sur Twitter: @sangare

Site :Sangare


Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Corruption
Qatar-Sarkozy : les nouvelles liaisons dangereuses
Un rapport de la police anticorruption montre que Nicolas Sarkozy aurait fait financer a posteriori par le Qatar, en 2011, des prestations de communication réalisées par le publicitaire François de La Brosse pour sa campagne électorale de 2007, puis pour l’Élysée. Aucune d’entre elles n’avait été facturée.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal — Justice
Ce double condamné que Macron envoie représenter la France
À la demande d’Emmanuel Macron, Nicolas Sarkozy a représenté la France, mardi 27 septembre, aux obsèques de l’ancien premier ministre japonais. Le fait que Nicolas Sarkozy ait été condamné deux fois par la justice, notamment pour « corruption », et soit lourdement mis en examen dans l’affaire libyenne, notamment pour « association de malfaiteurs », ne change rien pour l’Élysée.
par Fabrice Arfi et Ilyes Ramdani
Journal
Crise de l’énergie : sans « compensation » de l’État, le scolaire et l’université en surchauffe
Pour affronter la flambée des prix de l’énergie dans tout le bâti scolaire et les établissements d’enseignement supérieur, collectivités et présidents d’université s’arrachent les cheveux. Le projet de loi de finances 2023 est cependant bien peu disert sur de possibles compensations de l’État et écarte l’hypothèse d’un bouclier tarifaire. En réponse, économies, bricolage ou carrément fermeture des établissements d’éducation.
par Mathilde Goanec
Journal
« Il faut aider les Russes qui fuient, qui s’opposent »
Alors que Vladimir Poutine a lancé la Russie dans une fuite en avant en annonçant la mobilisation partielle des réservistes, et des référendums dans les régions ukrainiennes occupées, quelle réaction de la société civile, en Russie ou en exil ? La chercheuse Anna Colin Lebedev et trois exilées qui ont quitté le pays depuis l’invasion de l’Ukraine sont sur notre plateau.
par À l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Italie, les résultats des élections : triomphe de la droite néofasciste
Une élection marquée par une forte abstention : Le néofasciste FDI-Meloni rafle le gros de l’électorat de Salvini et de Berlusconi pour une large majorité parlementaire des droites. Il est Probable que les droites auront du mal à gouverner, nous pourrions alors avoir une coalition droites et ex-gauche. Analyse des résultats.
par salvatore palidda
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk