Mohamed SANGARE
Time and dimensions traveler #AlternatedWorldNews
Abonné·e de Mediapart

189 Billets

3 Éditions

Billet de blog 10 oct. 2013

Mohamed SANGARE
Time and dimensions traveler #AlternatedWorldNews
Abonné·e de Mediapart

Le Comité pour la Protection des Journalistes rédige un rapport cinglant sur l’administration Obama

Mohamed SANGARE
Time and dimensions traveler #AlternatedWorldNews
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les mesures anti-presse d’Obama »sont les plus agressives que j’ai vues depuis l’administration Nixon»

Il apparaît clairement que l’administration Obama est intensément  et , à bien des égards , sans précédent hostile au processus de collecte des informations. Même la plupart des revues favorables à Obama ont mis en garde contre ce qu’ils appellent « la guerre d’Obama contre les dénonciateurs ». James Goodale, ancien avocat général du New York Times lors de ses combats épiques avec l’administration Nixon, a récemment observé que «le président Obama veut criminaliser la communication des informations de sécurité nationale» et a ajouté:

  »Le président Obama va sûrement dépasser le président Richard Nixon en tant que le plus mauvais président qui ait jamais existé sur les questions de sécurité nationale et de la liberté de la presse  » .

Un  nouveau rapport publié aujourd’hui par le Comité hautement respecté pour la protection des journalistes – la première sur la liberté de la presse aux États-Unis – souligne avec force à quel point extrême est arrivée la menace sur  la liberté de la presse du fait de cette administration . Rédigé par l’ancien directeur de la rédaction du Washington Post Leonard Downie Jr., le rapport propose une étude complète sur les multiples façons dont la présidence Obama a inauguré un climat de peur paralysante pour les journalistes et les sources, qui menace gravement le processus de collecte d’informations.

La première phrase :

 » A Washington, l’administration Obama , les responsables gouvernementaux ont de plus en plus peur de parler à la presse.  » Parmi les aspects les plus honteux de l’enregistrement Obama:

Six employés de l’État, ainsi que deux prestataires de service dont Edward Snowden, ont été sujets à des poursuites pénales pour crime depuis 2009 sous la Loi sur l’espionnage de 1917, accusés de fuites d’informations classifiées à la presse par rapport à un total de trois de ces poursuites dans toutes les administrations américaines précédentes. Des investigations encore plus criminalisantes sur les fuites sont en cours. Les journaux d’appels et des courriels de Reporters ont été secrètement cités à comparaître et saisis par le ministère de la Justice dans deux des études, et un journaliste de Fox News  a été accusé dans un affidavit pour une de ces citations d’être «un complice, complice et / ou conspirateur» d’un accusé de fuite en accusation, ce qui l’expose à d’éventuelles poursuites pour avoir fait son travail de journaliste. Dans un autre cas de fuite, un  journaliste du , le New York Times a été condamné à témoigner contre un dénonciateur ou aller en prison « .

Il poursuit en détail comment les révélations de la NSA ont fait que les journalistes et leurs  sources sont pétrifiées à l’idée de se parler les uns aux autres car ils sont dans la crainte permanente d’être surveillés:

« Je m’inquiète maintenant d’appeler quelqu’un car le contact peut être trouvé à travers un contrôle des enregistrements téléphoniques ou des e-mails », a déclaré le vétéran de la sécurité nationale journaliste R. Jeffrey Smith du Centre pour l’intégrité publique, un organisme gouvernemental de nouvelles de la reddition de comptes à but non lucratif assez influent à Washington. «Car il laisserait une trace numérique qui rendra plus facile pour le gouvernement la surveillance de ces contacts , dit-il . « 

Il cite le journaliste spécialisé dans la sécurité nationale Scott Shane du New York Times qui rapportait que les sources sont  » mortes de peur.  » Il cite également David Sanger du New York Times...

La suite sur Themis Media A Part

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro, dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal — Migrations
Arrivés en Angleterre par la mer, expulsés par charter : deux Albanais témoignent
En 2022, environ 12 000 Albanais auraient rejoint le Royaume-Uni, principalement par la Manche ou la mer du Nord, d’après Londres. Désormais, certains sont soumis à des expulsions en charter, quelques jours après leur arrivée. Plusieurs ONG et avocats s’inquiètent.
par Elisa Perrigueur, Jessica Bateman et Vladimir Karaj
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
À la ferme, tu t’emmerdes pas trop intellectuellement ?
Au cours d'un dîner, cette question lourde de sens et d'enjeux sociétaux m'a conduite à écrire cet article. Pourquoi je me suis éloignée de ma carrière d'ingénieure pour devenir paysanne ? Quelle vision de nombreux citadins ont encore de la paysannerie et de la ruralité ?
par Nina Malignier
Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot