Rejoignez les 28 (000?) signataires de l'appel du Club Mediapart pour la liberté d'expression

Vous êtes déjà plus de 10signataires de notre appel, aux côtés de nombreuses personnalités, abonnées, intellectuels (dont les noms sont ici). Dans le lien ci-dessous, nous expliquons l'enjeu de cette bataille et pourquoi nous avons besoin de votre soutien. 

100 © msa 100 © msa



Exclusif: Mediapart, nouvel opérateur de téléphonie ?

Pour rappel, voici le texte de notre appel :

La Rédaction de Mediapart a décidé de s’attaquer (sur son site) à la liberté d'expression en ligne en lui appliquant de façon aveugle, brutale et discutable sa Charte, alors que certains journalistes et abonnés bénéficient d’une mansuétude voire d'un adoubement. Cette mesure viole le principe d’égalité et de neutralité des intervenants constamment affirmé par le pouvoir dirigeant de ce journal en ligne depuis 2008 et confirmé par plusieurs livres, billets de l'un de ses fondateurs en la personne d'Edwy Plenel.

Depuis 2008, tous les journalistes et blogueurs se sont engagés tacitement à construire cette égalité d'intervention, faisant le simple constat qu’un blogueur ne peut être jugé différemment d’un journaliste dans sa prise de position soit par le biais des commentaires ou de billets. En 2013, plusieurs articles et livres des membres de la rédaction et des bloggueurs en ont souligné l’urgence : les billet d'Edwy Plenel En défense d'Internet et de WikiLeaks, et Le prix de la libertécelui de Luc Rigal Nous demandons une réévaluation du nouveau Mediapart et d'autres...

Il y a deux semaines un abonné du nom de Joël Martin, un des plus prolifiques contributeurs et abonné des premières heures a été arbitrairement et DEFINITIVEMENT privé de son droit d'expression par la Rédaction de Mediapart qui s'est publiquement justifiée par une lettre dont la platitude et le caractère robotisé ont choqué plus d'un abonné.

Depuis 2008, l’administration de Mediapart avait, de fait, installé dans l'univers de la presse numérique française, une ligne moralisatrice. Nous demandons la prolongation et l’officialisation de cette ligne, l'annulation de l'exclusion de Joël Martin, une réforme d’urgence de la Charte et la mise en place d'un médiateur entre les abonnés et la Rédaction pour, enfin, établir cette égalité de droit entre blogueurs et journalistes en ligne.

Avertissement : cette initiative n'est pas celle de la Rédaction! Elle n'a rien d'officiel et ne vous engage à rien et a pour but unique de défendre la liberté d'expression sur le Club Mediapart.

PS. Toute ressemblance avec un appel déjà lancé n'est pas fortuite... :o) 

Oui, il y a la faim dans le monde, il y a des injustices autrement plus importantes que cela...Nous nous en indignons aussi comme ceux qui nous reprochent notre activisme sur ce sujet. Mais voilà, ceci est une petite injustice (de nombreux abonnés l'ont estimé ainsi), si nous ne sommes pas capables d'agir contre elle, quelle est notre "crédibilité" pour agir contre les plus grandes?

"Dire non" ? chiche! Mediapart laboratoire? Expérimentons.

Pour suivre l'évolution de la pétition :

Appel du Club de Mediapart pour la liberté d'expression

 

Pour signer, cliquez sur l'image ci-dessous:


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.