Mohammed Yefsah
Journaliste.
Abonné·e de Mediapart

17 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 mars 2010

Le rêve oublié des pieds-rouges

 « Algérie, les années pieds-rouges. Des rêves de l'indépendance au désenchantement (1962-1969) » de Catherine Simon est « la fresque d'une époque, d'un pays, d'une aventure humaine » annonce la dernière phrase de la quatrième de couverture. Cette entreprise ambitieuse mérite d'être soulignée, bien que l'ancienne reporter en Algérie du journal français Le Monde peint cette époque en noir et blanc.

Mohammed Yefsah
Journaliste.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

« Algérie, les années pieds-rouges. Des rêves de l'indépendance au désenchantement (1962-1969) » de Catherine Simon est « la fresque d'une époque, d'un pays, d'une aventure humaine » annonce la dernière phrase de la quatrième de couverture. Cette entreprise ambitieuse mérite d'être soulignée, bien que l'ancienne reporter en Algérie du journal français Le Monde peint cette époque en noir et blanc.

En regardant les engagements et les combats d'hier avec l'œil déchanté d'aujourd'hui, notamment sur les mouvements d'indépendance, elle a réduit un tant soit peu son important travail. Dans son enquête, Catherine Simon a eu l'avantage de se procurer des archives personnelles inédites. Elle a aussi inclu les rares ouvrages sur cette période, les archives des médias de l'époque, en plus des multiples entretiens qu'elle a eus avec les acteurs vivants de cette époque ou les proches de certains disparus.

Lire la suite :

http://www.babelmed.net/Pais/M%C3%A9diterran%C3%A9e/le_r%EF%BF%BDve.php?c=5018&m=34&l=fr

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Salaires
« Tout augmente, sauf nos salaires »
Des cortèges de travailleurs, de retraités et de lycéens ont défilé jeudi, jour de grève interprofessionnelle, avec le même mot d’ordre : l’augmentation générale des salaires et des pensions. Les syndicats ont recensé plus de 170 rassemblements. Reportage à Paris.
par James Gregoire et Khedidja Zerouali
Journal — Écologie
En finir avec le « pouvoir d’achat »
Face aux dérèglements climatiques, la capacité d’acheter des biens et des services est-elle encore un pouvoir ? Les pensées de la « subsistance » esquissent des pistes pour que le combat contre les inégalités et les violences du capitalisme ne se retourne pas contre le vivant. 
par Jade Lindgaard
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Pour la « primaire populaire »
[Archive] Partout, dans mes relations comme sans doute dans les vôtres, les gens se désespèrent de la multiplicité des candidatures de gauche. C’est le découragement, la démobilisation des électeurs potentiels, et la probabilité d’un désintérêt conduisant à l’abstention. Même si les chances de réussite sont faibles, tout, absolument tout, doit être tenté pour éviter une cinglante déroute.
par Jean Baubérot
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose