Le rêve oublié des pieds-rouges

 « Algérie, les années pieds-rouges. Des rêves de l'indépendance au désenchantement (1962-1969) » de Catherine Simon est « la fresque d'une époque, d'un pays, d'une aventure humaine » annonce la dernière phrase de la quatrième de couverture. Cette entreprise ambitieuse mérite d'être soulignée, bien que l'ancienne reporter en Algérie du journal français Le Monde peint cette époque en noir et blanc.

 

« Algérie, les années pieds-rouges. Des rêves de l'indépendance au désenchantement (1962-1969) » de Catherine Simon est « la fresque d'une époque, d'un pays, d'une aventure humaine » annonce la dernière phrase de la quatrième de couverture. Cette entreprise ambitieuse mérite d'être soulignée, bien que l'ancienne reporter en Algérie du journal français Le Monde peint cette époque en noir et blanc.

 

En regardant les engagements et les combats d'hier avec l'œil déchanté d'aujourd'hui, notamment sur les mouvements d'indépendance, elle a réduit un tant soit peu son important travail. Dans son enquête, Catherine Simon a eu l'avantage de se procurer des archives personnelles inédites. Elle a aussi inclu les rares ouvrages sur cette période, les archives des médias de l'époque, en plus des multiples entretiens qu'elle a eus avec les acteurs vivants de cette époque ou les proches de certains disparus.

 

Lire la suite :

 

http://www.babelmed.net/Pais/M%C3%A9diterran%C3%A9e/le_r%EF%BF%BDve.php?c=5018&m=34&l=fr

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.