monique arcaix
Abonné·e de Mediapart

27 Billets

4 Éditions

Billet de blog 29 août 2016

Souviens-moi.

monique arcaix
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

SOUVIENS-MOI

Je viens de lire « Souviens-moi » de Yves Pagès. Comme très souvent c’est le titre qui m’a interpelée. Parce que c’est vrai, on dit généralement « Souviens-toi » ; C’est une sorte d’appel du pied que l’on fait aux autres, pour les mêler à nos souvenirs, pour les partager avec eux, pour s’assurer aussi que notre mémoire ne nous fait pas défaut… Là, le processus est différent : Yves Pagès a écrit un livre de 100 pages avec près de trois cents « injonctions » suite-énumération à son titre commençant chacune par : De ne pas oublier…Quand je dis « injonctions », je veux plutôt dire recommandations. Elles sont toutes de longueurs différentes, de contenus émotionnels variés, humoristiques pour certaines, d’humour noir pour d’autres, nostalgiques, grinçantes... Elles n’ont pas le côté inventaire, un peu sec des je me souviens de Pérec. Elles font davantage appel à sa vie privée, son lui, ses lectures, ses souvenirs d’enfance, à des petits détails qui peuvent paraître anodins ou insignifiants, des attitudes, des réactions étranges mais qui vous parlent … L’écho qu’elles produisent ressemble à ces ronds dans l’eau qui s’étendent ...Les souvenirs souvent ne tiennent qu’à un regard, une phrase entendue, une personne croisée rapidement...  En  voici quelques- unes. 

De ne pas oublier qu’au lendemain de son décès, ma mère, ancienne « agent contractuel au CNRS n’avait pas fini de payer le rachat de sa retraite de fonctionnaire et qu’il lui restait encore six mensualités de remboursement pour avoir droit de se reposer à taux plein.

De ne pas oublier que, à l’issue du printemps 68, les deux souris adoptées par mes parents peu après la chute conjointe des deux premières dents de lait de mon frère portaient d’insaisissables noms de code -Anarté (mâle) Liberchie (femelle) – dont la dyslexie sous-jacente a mis longtemps à livrer son mystère.

De ne pas oublier qu’aucun de ces « souviens-moi » ne respecte les140 caractères maximum de la messagerie Twitter, sauf celui-ci.

De ne pas oublier qu’avant l’apparition des premiers digicodes aux portes des immeubles parisiens, tout un monde d’arrière-cours et de passages secrets s’offrait aux gamins de mon âge qui rentraient seuls de l’école…et qu’en l’espace d’une génération, l’anxiété maladive des familles n’a fait que croître et enfermer les mômes au bercail, loin des rencontres hasardeuses ou des mauvaises fréquentations, chacun chez soi entre névroses consanguines et réseaux sociaux.

De ne pas oublier qu’entre 1973 et 1976, mon collège parisien était encore non mixte et que, évolution des mœurs oblige, à deux trois ans près, j’ai manqué de chance.

De ne pas oublier que, sur le tournage du film Germinal, les anciens mineurs au chômage, recrutés comme figurants pour faire masse et réincarner le prolétariat du XIXe siècle, n’étaient payés qu’à la moitié du tarif habituel, soit à peine le Smic….

Ce coq à l’âne de souvenirs cocasses, tristes n’est plus uniquement celui de Yves Pagès. Cette mosaïque où le décalé succède à l’ironie, l’humour noir à la colère. C’est la nôtre.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal
À Perpignan, l’extrême droite s’offre trois jours de célébration de l’Algérie française
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire Louis Aliot (RN) met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à « l’œuvre coloniale ».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana