Une triste affaire en Rhône Alpes : "Le pot de terre contre le pot de fer…"

Voici la sombre histoire d'un "pot de terre contre un pot de fer !…".
L'entreprise "de terre" : "ORIAZ" géré par Mr Robert COSSETTE, contre
l'entreprise "de fer" : "AQUASOLO SYSTEMS".

RESUME :

La Sté "ORIAZ" a été condamnée en 2009 à 250 000 € de dommage et intérêts pour avoir tenté d’avertir ses clients sur une série de faux labels publicitaires.
 
Son concurrent "AQUASOLO SYSTEMS" se prétendait « Médaille d’Or du Ministère de l’industrie » alors que le ministère de l’industrie n’a jamais invité qui que ce soit à un tel concours.
 
Par ailleurs, l'information avait été reprise par un autre concurrent : la sté "IRISO" qui lui aussi dénonçait ce label fictif…
 
"AQUASOLO SYSTEMS" se prétend aussi être le « Meilleur produit du CEMAGREF » alors que son produit est : pire que mauvais selon les critères officiels publiés par le Cemagref !
 
Même avec cette médaille d’or du ministère de l’Industrie, les produits "AQUASOLO SYSTEMS" étaient très souvent fissurés dans leurs emballages.
 
En 2004, le CEMAGREF a vendu à ce concurrent pour 2880 € une étude privée … falsifiée. Elle a été démenti par le chef de laboratoire en 2010 (v.p.j.).
 
De plus en 2006, la Sté "BOTANIC" lançait un label écologique pour ce produit "AQUASOLO SYSTEMS" qui a un double emballage plastique (!) et qui conseille en plus l’eau de Javel (toxique) pour le nettoyer !?
 
A l’époque il avait été demandé à la DGCCRF d’intervenir… malheureusement timide elle n'a en fait donnée que des réponses évasives …
 
La Sté "ORIAZ" a donc décidé d’en parler sur mon site web. Et là … patatra ! Elle a été condamnée par le tribunal consulaire de Lyon. (Voir jugement de 2009).
 
Ce 05 novembre 2012 Mr Robert COSSETTE à de nouveau essayé d'assurer la défense de sa Sté "ORIAZ" au tribunal d’appel de Lyon afin de renverser le jugement.    
Malheureusement après 3 heures d’attentes, la partie adverse à pu ensuite et durant 30 minutes l'attaquer, dénigrant même ses positions d'opposant aux JO d'Annecy 2018 nuisant de ce fait "AQUASOLO SYSTEMS" ! Et réclamer enfin une somme de 300 000 € de dommage !?

Le tribunal d’appel de Lyon a ensuite refusé d’écouter la plaidoirie Mr Robert COSSETTE prétextant "ne pas avoir le temps de l’entendre" selon un « soit-transmis » !
Bref, la loi du silence !… Etonnant non ?  
Le jugement devrait-être prononcé ce 13 décembre 2012. Dépend donc la survie de l'entreprise "ORIAZ" et de son représentant Mr Robert COSSETTE.

L'entreprise "ORIAZ" continue d’espérer dans la justice et mise sur l’exercice de la liberté d’expression.

Connaissant le personnage, il est vital et plus que temps d'aider Robert Cossette contre ces injustices, avant qu'il ne soit trop tard…
 

Plus d'infos :

Vidéo du site "ORIAZ" : http://www.dailymotion.com/oriazno1#video=xg0o2p

Vidéo de Robert Cossette lors de son intervention (à 4'30") contre le projet du stade des JO :
http://www.dailymotion.com/KCBO#video=xhe57z
http://www.youtube.com/watch?v=r8D5ll-T30k

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.