Plus de 350 millions de personnes sont aujourd'hui touchées par le diabète

Ce qui est sûr, c’est que lorsque le diagnostic du diabète tombe, rien n’est plus comme avant et ce pour toute la famille.

La Journée Mondiale du Diabète souligne la nécessité d'une action par les gouvernements et leurs partenaires à l'adresse une maladie chronique, invalidante et coûteuse » a déclaré le secrétaire général de l’ONU. 

L'OMS prévoit que les décès dus au diabète pourrait doubler entre 2005 et 2030

Le diabète est avant tout une pathologie chronique qui aujourd'hui se soigne mais dont on ne guérit pas. On parle de diabète  lorsque la glycémie à jeun (concentration sanguine en glucose) est supérieure à 1,26 g/L à

7392009-web-diabete-01
deux reprises. L'organisme régule la quantité de sucre dans le sang grâce à une hormone sécrétée par le pancréas : l'insuline. C'est cette hormone qui fait partiellement ou totalement défaut au sujet diabétique.

Les deux diabètes les plus fréquents sont :

- le diabète de type 1 (insulinodépendant) qui apparaît généralement chez l'enfant ou le jeune adulte. Il représente 10 % des diabétiques. Dans ce diabète, le pancréas n'est plus capable de fabriquer l'insuline.

- le diabète de type 2 (non insulinodépendant) qui se révèle vers 40-50 ans même s'il commence à apparaître de plus en plus chez les jeunes obèses. Il survient lorsque l'organisme est incapable d'employer  convenablement l'insuline afin de réguler la glycémie.  On parle d'insulino-résistance.

Le diabète ne provoque aucune douleur particulière et peut donc être diagnostiqué avec beaucoup de retard (plus particulièrement le diabète de type 2). Des complications rénales, oculaires, neurologiques et cardiovasculaires peuvent survenir si le diabète est mal soigné.

Finalement, le diabète de type 1, c'est quoi ?

C'est une maladie dite auto-immune, ça veut dire que c'est le système immunitaire de la personne qui attaque ses propres cellules pancréatiques. Pourquoi ? Et bien parce qu'à un moment donné, l'ADN (ce qui fait que nous sommes nous) mute et au lieu de dire au système immunitaire "tu vois ces cellules là-bas, ce sont nos amis, ne les détruit pas", dit désormais "Ces cellules là-bas sont nos ennemis, tu dois les détruire !" 

Cela entraîne donc la destruction complète des cellules Bêta des îlots de Langerhans (ce sont ces cellules qui produisent de l'insuline au niveau du pancréas).

C'est une maladie qui touche généralement les enfants et les jeunes adultes, à contrario du diabète de type 2, qui lui se développe plus chez les personnes de plus de 40 ans. Il ne représente que 10% des diabètes. 

Malheureusement, on ne peut pour l'instant rien faire pour éviter cette maladie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.