Montauba
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 nov. 2016

Montauba
Abonné·e de Mediapart

La mondialisation "heureuse"... Mais si !

Non seulement, on fait tout pour eux, mais en plus, ils n'en veulent pas !

Montauba
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LA MONDIALISATION « HEUREUSE »…

C’est quand quelques dizaines d’individus ont confisqué en peu d’années autant d’argent que plusieurs milliards d’êtres humains,

C’est quand le creusement des inégalités de revenus et de richesse atteint des niveaux encore jamais vus sur la planète,

C’est quand le « salaire » et la « retraite » d’un patron équivalent à plusieurs années du salaire des ouvriers,

C’est quand les possédants organisent les paradis fiscaux et la fraude et imposent aux gouvernements la minimisation (ça s’appelle l’optimisation !) de leurs impôts,

C’est quand les banques se livrent à des méthodes de spéculation inouïes et se font rembourser leurs pertes par le contribuable.

La mondialisation « heureuse »…

C’est quand les pays développés ont laissé démolir leurs industries, délocalisées dans des pays aux salaires de misère,

C’est quand les patrons rêvent d’aligner les salaires de leurs employés sur ceux du Bangla Desh,

C’est quand les États, complices de ces liquidateurs, abandonnent la protection des travailleurs, emprisonnent les syndicalistes, piétinent le droit du travail,

C’est quand ces gouvernements considèrent que la loi du renard dans le poulailler est une loi juste.

La mondialisation « heureuse »…

C’est quand les États acceptent de renoncer aux outils de la souveraineté en rendant les banques centrales indépendantes, en acceptant des arbitrages hors de toute justice,

C’est quand les États règlent leurs politiques économiques en suivant les injonctions de la finance internationale, au bénéfice exclusif de celle-ci,

C’est quand les États acceptent la mise en place de traités et d’organisations transnationales qui annihilent toute décision démocratique (OMC, FMI, Union Européenne, euro, CETA, TAFTA, etc.).

La mondialisation « heureuse »…

C’est quand l’idéologie dominante est celle des financiers, celle de la marchandisation de toute activité humaine,

C’est celle de la « société du spectacle » qui accumule les images et vide la pensée, qui contribue sans relâche à la décérébration des populations, par la télévision, la publicité, la mode, la presse aux ordres des grands patrons, tous ces « collabos de la modernité »,

C’est l’idéologie du commerce, de la finance, du marketing qui consiste à vendre à des gens des objets dont ils n’ont pas besoin,

C’est la préférence suggérée aux étudiants pour les « études » de commerce et non pour les sciences ou les lettres utiles à leur pays,

C’est celle qui a corrompu le sport – comme tout ce que touche le capitalisme – en accordant des salaires mirobolants comme récompense du dopage organisé et des matchs truqués.

La mondialisation « heureuse »…

C’est le paysan transformé en agro-industriel, qui pollue les terres, rend le sol stérile, cultive des hybrides et des OGM, produit la malbouffe et la mauvaise santé,

Ce sont les politiques agricoles qui favorisent la concentration des exploitations, l’expulsion des paysans, créée une paysannerie de misère,

Ce sont des sols ravagés, un air irrespirable, une pollution étouffante, le réchauffement climatique et la « mort » programmée de l’espèce humaine,

Ce sont des océans vides de poissons et des forêts vides d’arbres, les pertes irrémédiables de biodiversité, l’expulsion de paysans devenus des « sans terre » dans leur propre pays,

C’est la colonisation des matières premières et des sols par des puissances financières étrangères,

Ce sont les grands chantiers inutiles qui bétonnent la planète, les « progrès » scientifiques qui se transforment en épidémies universelles de cancers, maladies neuro-végétatives, les nanotechnologies et autres perturbateurs endocriniens.

Et c’est cette « mondialisation heureuse » dont on s’étonne que les peuples ne veulent pas,…les incultes, les ingrats !

Montauba

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin