Crise existentielle

La peur et la discrimination ont toujours été le moteur des régimes autoritaires et à l'origine des pires catastrophes humanitaires de notre temps. La Liberte et la tolérance ne doivent pas être des mots vains .

Face aux déchirements  qui adviennent, adviendront oùu pourraient advenir dans les familles,  cercles d'amis... je vous soumets ce soir ma petite  réflexion.
Qu'est-ce que vivre? Vivre c'est prendre le risque dès  la naissance  de mourir. On peut mourir de maladie, d'avoir traversé  la  rue, d'être tombé d'une échelle ou d'être passé sous une échelle  au mauvais  moment.... On peut aussi mourir de faim, de froid,  de peur et de solitude . Jusqu'ici peu de personnes  s'emouvaient de ces morts , la plupart  anonymes ou lointaines. Parce que ces morts concernaient les plus faibles, les déjà  exclus d'une société  ou consommation, individualisme   et réussite sociale sont les mots d'ordre. Il aura suffi d'un virus pour que la mort et la peur frappent à la porte  de ceux là même, qui avaient toujours  refusé  d'y réfléchir et  de s'y confronter, parce qu' un papy qui meurt après 80 ans c'est quand même  un peu normal.  Ce virus remet en question les fondements  même de la société des plaisirs et du tout sécurité . Ceux qui nous montrent du doigt se sont sont-ils  jamais posé la question du libre arbitre, de la liberté de choisir sa vie , sa mort ? Au nom de quel dogme  devrions nous tous penser pareil, vivre pareil, mourir pareil? Il y eut des moments  dans l'Histoire où ce dogme a cherché à s'imposer , on en connaît les conséquences  et les ravages. La diversité  fait notre richesse , la Solidarité et la Liberté  donnent à l'Humanité ses lettres de noblesse. Que chacun continue  à faire ses choix en conscience  mais que personne  ne les impose aux autres.  Je veux croire encore en la réalité  de l'empathie  et de l'Amour inconditionnel mais tant que je vivrai je ne pourrai faire autre chose que me dresser devant l'intolérance  et la discrimination,  nos choix sont ce que nous sommes.
Martine

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.