mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 29 août 2016 29/8/2016 Dernière édition

Il faut tuer le soldat Mélenchon!

Hier, pour ceux-là qui l'actuel président de la République était  un « Flamby » social - libéral et qu’il ne méritait pas à la candidature du parti, ceux mêmes qui, seulement hier, se cachaient sous l'anonymat pour appuyer son propre candidat aux primaires à la présidence de la République, aujourd'hui ils se pressent pour féliciter avec tambours et trompettes à François Hollande. Parallèlement, il est urgent de démontrer qu'ils sont totalement conformément à la ligne sociale-démocrate du nouveau mandataire et que, effectivement, ils n'ont jamais eu d'inclinaisons de gauche (il faut ne pas rêver !).

De la même manière, ils regrettent aujourd’hui d'écrire en « Mediapart » sous un pseudonyme, quand leur serait si profitable signer avec prénoms et noms de famille, indiquer leurs actuelles charges ou responsabilités et démontrer-oh! – ils ont capacités pour occuper des postes encore plus importants dans le nouveau gouvernement qui se forme avant les proches élections législatives.

Parallèlement, il est indispensable de déclarer que pas du tout ils furent tentés par un programme tel Front de Gauche. Trop révolutionnaire. Une révolution citoyenne ? Un sujet d'utopistes. Une écologie ? Nous préférons Monsanto!

Encore une fois, le Parti Socialiste ouvre sa propre tombe, avec la pelle du sectarisme.

Il y a des appétits arriérés, des ambitions retenues. Il est indispensable de revenir au passé et de fermer les portes à qui ont marché sous les drapeaux rouges et non avec ceux de la reddition programmée.

Mélenchon continue dans une bataille ou d'autres quatre millions électeurs nous avons décidé qu'il est urgent et nécessaire de changer l'actuelle société. Si certains décident d'aller à la "soupe", de détruire l'union du Front de Gauche, ils paieront un énorme tribut à sa trahison. Depuis le premier moment, j'ai appelé à la constituante du Front de Gauche pour la création d'un seul parti qui réunit tous les composants du FdG. Pas seulement parce que Mélenchon était et c'est l'alternative capable d'unir nos forces grâce à notre programme commun, qui n'a pas perdu, dans aucun cas, sa validité. La division, c’est la morte du Front de Gauche et ses composantes !

Le Parti Socialiste préfère affronter de manière sectaire à l'union UMP +FN. C'est son droit, son objectif ( ?), et quelqu’un de sorti du FdG ne manquera pas un opportuniste qui ira des genoux à Solferino pour demander une assiette de lentilles en échange de sa soumission.

L'Histoire se répète : décider de ne pas appuyer Jean Luc Mélenchon dans sa candidature ou d'autres candidats du FdG, le PS appuie indirectement Marine Le Pen, convaincus que le FN continuera séparer à la droite. Une grave erreur de stratégie, puisque ainsi contribuera qu’unir dans une seule force les représentants de l'oligarchie française.

Vive la cohabitation!

Nous votons pour un programme et une VI Constitution, pour rendre au peuple son droit de participer direct et opportunément dans son avenir, avec nouvelles institutions, en les démocratisant au maximum, créer les conditions d'une France écologique et souveraine. Nos quatre millions n'ont pas été suffisants, mais si pour influencer la balance du côté qui correspond au bénéfice du pays.

Le Parti Socialiste a fermé la porte au Parti de Gauche. Nous, nous fermerons les nôtres.

Encore une fois, le sectarisme et les ambitions de baronnies, ils ont triomphé.

Cependant, tôt ou tard, les drapeaux rouges marcheront triomphants par les rues de la France.

Jamais, nous ne porterons pas les drapeaux blancs de la reddition!

Pas moi, en tout cas !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Merci Mowi, un bon billet,que je prends sur mon blog, transmets sur twitter et facebook. Oui, je suis convaincue moi aussi que le PS utilise le FN comme chien de berger, pour pousser les moutons à entrer dans le corral , et les tondre à loisir.
Cela ne date pas d'hier: cela dure depuis 3 décennies: il n'a jamais combattu le FN comme le fait clairement et explicitement le F2G avec JL Mélenchon.Et surtout il ne met rien en cause de ce qui tue la Grèce  et bientôt quelques autres "PIGS" comme nous appelle élégemment Merkel.  
Comme beaucoup j'ai voté au 2è tour CONTRE SKZ... Le coeur au bord des lèvres.
Et ce même PS, avec Hollande , et même - MÊME elle  ! - Mme Royal, a enjoint hier , à parti de la minute 40'42 de cette interview de voter pour le PS dans un lieu (Hénin-Beaumont) où ce parti a montré son état de pourrissement , déroulant le tapis rouge au FN.Et il ne semble pas résolu à lui faire barrage, aujourd'hui non plus... Dont acte. Une seule solution: voter Front de Gauche, (s'il y en a sur place) ou blanc au premier tour. Au deuxième tour je ne me déplacerai pas (dans le 06, la droite est largement majoritaire...)