Cyril Molesini
Abonné·e de Mediapart

37 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 févr. 2012

Manolis Glezos, 90 ans, héros national grec, a été agressé...

Cyril Molesini
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je viens de découvrir cette information. Tristesse, rage, colère, dégoût...

Manolis Glezos, 90 ans, héros national grec, a été agressé...

Le monsieur âgé sur la photo est Manolis Glezos, il est un héros national parce que, dans la Seconde Guerre mondiale a eu le courage d'aller à l'Acropole et enlever le drapeau nazi et de hisser le drapeau grec. Il a quatre-vingt-dix ans, et a été battu par un pourri avec le drapeau grec sur son casque...

Wikipedia de Manolis Glezos

Manolis Glezos (en grec : Μανώλης Γλέζος) est un homme politique membre de la SYRIZA et un écrivain grec né le 9 septembre 1922 dans le village d'Apiranthos sur l'île deNaxos. Il est particulièrement connu pour sa participation dans la résistance contre l'occupation allemande en Grèce pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1939, alors qu'il est toujours lycéen, Glezos participe à la création d'un groupe anti-fasciste luttant contre l'occupation duDodécanèse par l'Italie et contre la dictature de Ioánnis Metaxás. Lors de l'invasion de la Grèce par l'Italie, il décide de s'engager dans l'armée pour être envoyé sur le front albanais, mais sa demande est repoussée compte tenu de son âge. Pendant l'occupation allemande de la Grèce, il travaille pour la Croix Rouge et la municipalité d'Athènes, et s'engage dans la résistance.

Le 30 mai 1941, il monte au sommet de l'Acropole en compagnie d'Apóstolos Sántas et dérobe le drapeau nazi qui flotte sur la ville depuis le 27 avril 1941 et l'entrée des Allemands dans Athènes. Ce geste est le premier acte de résistance en Grèce, et probablement un des tout premiers en Europe. Manolis Glezos et Apostolos Santas sont condamnés à mort par contumace par les Nazis. Le 24 mars 1942, il est arrêté par les Allemands et torturé. Il est de nouveau arrêté par les Italiens le 21 avril 1943 et emprisonné pendant trois mois. Le 7 février 1944 il est de nouveau arrêté par des Grecs collaborateurs et passe sept mois en demi en prison avant de s'évader le 21 septembre de la même année.

Le 5 mars 2010, lors d'une manifestation pour protester contre le plan de rigueur destiné à réduire la dette de la Grèce, Manolis Glezos a été victime de tir de gaz lacrymogènes sous le regard de nombreux appareils photos. Il a dû être transféré à l'hôpital mais ses jours ne sont pas en danger. Cet évènement a pris place lors des conflits avec la police qui se déroulaient pendant la manifestation. Il a été relaté à de nombreuses reprises par les manifestants qui ont mis en avant la figure historique de Manolis Glezos comme symbole de la répression et de l'injustice policière.

Le 12 février 2012, lors d'une grande manifestation populaire de plus de 200'000 personnes sur la Place Santagma, devant le Parlement, pour protester contre l'adoption du plan d'austérité imposé par l'Union Européenne, il a essayé avec le compositeur Mikis Theodorakis de pénéter dans le Parlement, mais il en a été empêché avec la force par la police.

SOURCE:wikistrike.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Jean-Luc Godard, l’entretien impossible
À l’heure où les bouleversements politiques, écologiques et sociaux semblent marquer la fin d’une époque, Mediapart a eu envie de rendre visite à Jean-Luc Godard, dont les films sont des mises en abyme inégalées des beautés et des troubles du monde. Mais rien ne s’est passé comme prévu. 
par Ludovic Lamant et Jade Lindgaard
Journal — France
Procès des sondages de l’Élysée : le PNF requiert finalement l’incarcération de Claude Guéant
La réouverture des débats a opposé deux thèses, ce vendredi, au tribunal de Paris. L'ex-ministre de Sarkozy assure qu’il ne peut pas rembourser plus rapidement ce qu’il doit encore à l’État. Le Parquet national financier estime au contraire qu’il fait tout pour ne pas payer.
par Michel Deléan
Journal — Santé
Didier Raoult sanctionné par la chambre disciplinaire du conseil de l’ordre
La chambre disciplinaire de l’ordre des médecins a sanctionné, le 3 décembre, d’un blâme le professeur Didier Raoult. Lors de son audition devant ses pairs, il lui a été reproché d’avoir fait la promotion de l’hydroxychloroquine sans preuve de son efficacité.
par Pascale Pascariello
Journal
Des traitements à prix forts, pour des efficacités disparates
L’exécutif a dépensé autour de 100 millions d’euros pour les anticorps monoclonaux du laboratoire Lilly, non utilisables depuis l’émergence du variant Delta. Il s’est aussi rué sur le Molnupiravir de MSD, malgré un rapport bénéfices-risques controversé. En revanche, les nouveaux remèdes d’AstraZeneca et de Pfizer sont très attendus.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo