La confiance: une nécessité vitale.

On peut se méfier de tout, et on meurt. On peut se confier à tout, et on meurt. La vérité est entre les deux. La vérité est la vie. La question est alors: quoi mettre en premier? La réponse est: ce qui coûte le moins. La confiance ne coûte presque rien, la méfiance coûte presque tout.

Voilà pourquoi la confiance est une nécessité vitale.
Pour autant qu'elle ne soit pas aveugle.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.