myr

myr

Abonné·e de Mediapart

36 Billets

3 Éditions

Billet de blog 25 nov. 2008

Les vaches contre EDF

myr

myr

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un jugement sans précédent. Après six ans de procédures, le tribunal de grande instance de Tulle a condamné le 28 octobre dernier, le Réseau de Transport d'Electricité (RTE), filiale d'EDF, à verser 390.648,36 € à une famille d'agriculteurs corréziens dont les troupeaux, à proximité d'une ligne à très haute tension, accusent une surmortalité. Le tribunal a estimé que la famille Marcouyoux avait subi un préjudice "du fait des dommages imputables à la ligne à très haute tension surplombant leur exploitation ".


"La décision fait suite à l'accumulation de dix années de preuves par cette famille d'agriculteurs qui ont toujours été considérés dans le monde agricole comme d'excellents agriculteurs", a souligné Etienne Manteaux, procureur de Tulle. "Même si le dommage n'est pas prouvé scientifiquement avec certitude, le juge a considéré qu'il n'y avait pas d'autres explications possibles".
.
Depuis au moins 1943 et l'installation d'une ligne à haute tension sur leur propriété, la famille Marcouyoux a dû payer un lourd tribut et plus particulièrement depuis 1990 où cette ligne a été transformée en THT qui achemine la production du barrage de l'Aigle, sur la Dordogne, soit 400.000 volts.
.
Aujourd'hui encore, sous la ligne THT, le gaussmètre s'affole. La nuit, sous l’effet du champ magnétique, un néon s'allume tout seul. C'est en mai 1998 qu'un technicien a identifié le mal en désignant la ligne à très haute tension. La Chambre d'agriculture et les services départementaux s'en sont mêlés, rejetant la source infectieuse liée à la mort des vaches.
.
Maître Philippe Caetano, l'avocat du GAEC Marcouyoux, qui est engagé dans une procédure d'abord administrative puis civile depuis 1990, explique :
" C'est une première en France et les enjeux sont colossaux. Le principe de précaution ne peut pas être écarté, surtout en matière de santé… " . Il ajoute : " sauf phénomènes paranormaux, il n'y a pas d'autres raisons que ces champs électromagnétiques pour expliquer les pertes animales de mes clients ".
Au fil des ans, les Marcouyoux ont vu mourir un très grand nombre de vaches laitières et ont enregistré la perte de centaines de milliers de litres de lait et des milliers d'euros en expertises diverses.

.

Crédit photo : www.lavache.com

.....

rien à voir, mais vous pouvez faire un p'tit tour par les PPJ :

http://www.mediapart.frhttp://blogs.mediapart.fr/edition/petits-plaisirs-du-jour-ppj

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aurélien Rousseau, l’autre caution de gauche de Matignon
Le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, a été directement choisi par Emmanuel Macron. Sa réputation d’homme de dialogue, attentif aux inégalités, lui vaut de nombreux soutiens dans le monde politique. D’autres pointent sa responsabilité dans les fermetures de lits d’hôpitaux en Île-de-France ou dans le scandale du plomb sur le chantier de Notre-Dame.
par Ilyes Ramdani
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Climat : militer dans l’urgence
Une quinzaine de départements français sont touchés par la sécheresse, dix ont déjà dépassé le seuil d’alerte. On en parle avec Simon Mittelberger, climatologue à Météo-France, Cécile Marchand d’Alternatiba et Les Amis de la Terre, et Julien Le Guet, du collectif Bassines non merci.
par À l’air libre
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
par C’est Nabum
Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon
Billet de blog
Qu’est-ce qu’un premier ministre ?
Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
par Bernard Lamizet