Lettre ouverte aux femmes et hommes libres du monde

Faites de ce 8 mars 2019 une nouvelle naissance, une nouvelle fête et dites NON au système et les organisations qui l’ont porté. Un système, qui a fait qu’en octobre 1988 on a tiré à balles réelles sur un peuple sorti dans la rue clamer sa misère.

LETTRE OUVERTES AUX FEMMES ET HOMMES LIBRES DU MONDE

Le 07 mars 2019

Algériennes, Algériens,

Salam Alikoum/Azul fellewen(1)

Nous voilà tous ensemble unis et libres en rendez-vous avec l’histoire pour
Une Algérie à la Liberté re conquise ;
Une Algérie juste ;
Une Algérie intègre ;
Une Algérie souveraine ;
Une Algérie plurielle ;
Une Algérie Nous ;
Une Algérie Femme ;
Une Algérie décomplexée et ouverture sur le monde ;
Une Algérie à la hauteur de sa glorieuse histoire notamment celles des combattants contre la colonisation ;
Une Algérie réconciliée ;
Une Algérie en paix ;
Une Algérie laïque ;
Une Algérie de dialogue ;
Une Algérie réellement démocratique ;
Une Algérie réellement par le peuple et pour le peuple ;
Une Algérie de l’espoir ;
Une Algérie des lumières ;

Chères Algériennes, chers Algériens,

Faites de ce 8 mars 2019 une nouvelle naissance, une nouvelle fête et dites NON au système et les organisations qui l’ont porté. Un système, qui a fait qu’en octobre 1988 on a tiré à balles réelles sur un peuple sorti dans la rue clamer sa misère.

Un système dans lequel bon nombre d’Algériennes et d’Algériens ont été contraints depuis plus de trente ans à l’exil et pour certains en harragas(2) au péril de leur vie ;
Un système dans lequel le peuple a été mis à genoux, toutes les classes sociales dans une misère sans nom ;
Un système dans lequel a été décimé en quelques décennies la classe moyenne ;
Un système dans lequel a été mis à l’écart des pans entiers de la population alors que l’Algérie est l’un des premiers producteurs d’hydrocarbures et de gaz ;
Un système dans lequel même un cadre cherche coute que coute à immigrer dans des pays d’occident ;
Un système dans lequel ont été nationalisées pour ses représentants les richesses du pays ;
Un système dans lequel a été plongé l’Algérie dans deux décennies de violence ;
Un système dans lequel a été biberonnée la médiocratie et l’Algérie ridiculisée sur la scène internationale ;
Un système dans lequel a été détruit tout ce qui pouvait être la Démocratie ;
Un système dans lequel a été mis en place un président en exercice pendant plus de 20 ans et maintenu le même président âgé de 82 ans à la santé chancelante  pour un cinquième mandat ;
Un système dans lequel a été volé la vie de plusieurs de nous et la jeunesse d’encore plus ;
Un système durant lequel le Président BOUDIAF a été assassiné en direct à la télévision nationale ; 

Chères Algériennes, chers Algériens,

Ne nous y trompons pas, le vent a tourné et avec lui les vestes. Les suppos du système porteront fièrement le drapeau et tous les hauts symboles de l’Algérie. Ils porteront leurs innombrables masques et crieront de leurs sempiternelles impostures avec nous leur ivresse d’être libres.

Chères Algériennes, chers Algériens,

A nous unis ensemble, allumons la Lumière, car le moment est venu. Le réveil a sonné. Nous sommes sur le chemin. Nous sommes en marche et soyons vigilants pour œuvre ensemble à :

1. Une dissolution de toutes les organisations sous toutes ses formes qui ont porté et représenté ce système. Un système qui a mis en place un président exerçant depuis plus de 20 ans et a maintenu le même président âgé de 82 ans à la santé décadente pour un cinquième mandat, faisant de l’Algérie la risée du monde ;
2. Annulation des élections présidentielles ;
3. Démission de tous les membres du gouvernement ;
4. Démission de tous les représentants de l’assemblée nationale ;
5. Reprendre le pouvoir pour le peuple et par le peuple ;
6. Constitution de conseils issus de la société civile et la représentant pour organiser des élections démocratiques et transparentes tout en garantissant la séparation des pouvoirs notamment un conseil constitutionnel neutre ;
7. Mise en place d’un gouvernement apolitique issue de la société civile ;
8. Refente totale de la constitution pour notamment éviter d’avoir un président de 82 ans à la santé plus que chancelante de candidater bon gré ou malgré lui pour un 5 mandant consécutif ;
9. La liste est ouverte à toutes les contributions bienveillantes ;

 Chères Algériennes, chers Algériens, et nous prenons les Libres de ce monde pour témoins,

Prenons notre destin en main et soyons à la hauteur. Déterminés avec honneur. Debout, Libres et fiers nous sommes. Libres nous resterons pour une Algérie Libérée et Digne.

Vive la Liberté, Vive l’Algérie…

و عقدنا العزم أن تحيا الجزائر

فاشهدوا… فاشهدوا… فاشهدوا…(3) 

Nadir YACINE

SILMIA..SILMIA.. SILMIA (4)

 

(1) Salut respectivement en Algérien et en Amazigh

(2) Les personnes qui traversent la mer en chaloupe pour rejoindre l’occident

(3)Extrait de l’hymne National Algérien en arabe. « Car nous avons décidé que l'Algérie vivra

Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin ! »

(4) PACIFIQUE

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.