nadja
Abonné·e de Mediapart

127 Billets

6 Éditions

Billet de blog 9 janv. 2009

Les citrons

nadja
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© mjschaurien
© mjschaurien

Il faut parfois se rendre à l'évidence, ceux qui nous gouvernent sont parfois nuisibles pour l'humanité.

Au départ,on pourrait se dire que la vie est mal faite. Nous ne découvrons qui nous sommes, qu'au gré des initiations de la vie et pourtant, nous devons faire nos choix professionnels ou affectifs à l'aurore de cette découverte. L'adolescent est sommé de s'orienter dès l'âge de 14 /20ans alors qu'il n'a ni le temps ni l'opportunité d'assouvir ses questions existentielles dans le cursus éducatif actuel et que cette méconnaissance de lui, occulte, parasite souvent sa réussite scolaire et ses choix qu'il finit par faire par défaut. La vie, la mort, la spiritualité ne sont guère approchés qu'au détour d'une oeuvre iconographique, musicale, littéraire ou cinématographique. Donner du sens à sa vie, démêler l'écheveau avant de confectionner le chandail de son existence, prendre le temps pour construire le coeur de sa personne et faire des individus,des citoyens, autant d'enjeux qui ne sont pas considérés dans le système éducatif actuel et qui ne risquent pas de l'être davantage dans la réforme de l'école telle qu'elle nous est proposée actuellement, puisque ce gouvernement devient à lui tout seul, une véritable métaphore du mépris de la culture et c'est encore trop d'honneur que je lui consacre en employant ce terme. Mais n'y-a-t-il pas sacre dans ce mot? Placer l'individu au coeur de la pensée comme l'avaient fait fait de leur temps les artistes de la renaissance, l'aider à comprendre que la richesse, la connaissance, la jeunesse sont si peu de choses au regard de la mort comme dans ce tableau de Holbein , les Ambassadeurs, et l'amener à davantage d'humilité et d'humanité, telles devraient être les enjeux de l'école de demain. Au lieu de cela, on rogne les humanités, l'art , l'éducation aux sciences sociales et économiques, et, en toute démagogie, on construit un enseignement à la carte pour le lycée en le drapant d'une liberté galvaudée. Alors, nous aurons les individus que nous mériterons, des citoyens incultes consuméristes narcissiques dépressifs et cyniques et ni moi ni mes enfants n'aimerons vivre dans ce monde-là. Alors, puisqu'il nous restera le ciel, qui est encore vierge, j'élèverai le regard et j'admirerai sans doute les Citronniers comme cette Jordanienne dans le très beau film d'Eran Riklis, qui à force de courage , de droiture et de persévérance inflige un démenti cuisant aux empêcheurs de penser l'impossible, les Israéliens qui avaient voué son verger à la destruction.Dans le contexte du conflit israélo-arabe actuel, ce film prend toute sa mesure: rien n'est impossible, même pas la paix. Mais certains préfèrent presser le citron jusqu'à ce que les pépins craquent. Ils seraient bien inspirés de se méfier tout de même des pépins.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Une pratique révélatrice des impasses de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot
Journal — France
Dans le Sud, le pas de deux des identitaires et du RN
À Nice, Menton et Aix-en-Provence, trois figures des identitaires se présentent aux élections législatives sous les couleurs d’Éric Zemmour. Le RN présente face à eux des transfuges de la droite et fustige leur radicalité, alors qu’ils étaient membres du parti quelques mois plus tôt.
par Lucie Delaporte
Journal
Marioupol, ville martyre
Après trois mois de résistance, le port de Marioupol est tombé le 20 mai aux mains des forces russes, marquant une victoire symbolique pour le président Vladimir Poutine. Plus de 2 400 soldats ukrainiens ont été faits prisonniers, alors que la ville est largement détruite.
par Laurent Geslin

La sélection du Club

Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony