nadja
Abonné·e de Mediapart

127 Billets

6 Éditions

Billet de blog 23 juin 2008

Mon mai 68

nadja
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pour faire écho à l'article de B.Stora sur mai 1958 éclipsé par mai 1968

Propos de caddies au super marché du quartier.

Le monsieur dépose ses litres à étoiles sur le tapis roulant. La caissière tente de garder toute sa dignité, mais c'est difficile car elle a râté sa teinture qui a viré au lie-de-vin et ça jure avec sa blouse rouge soviet en tergal RDA.

Ce qu'il nous faudrait, c'est un bon mai 68 puissance 10!

Oh, on va vers les beaux jours, vous savez!

Elle n'est pas bourgeoise, mais elle n'a pas compris.

Alors, j'essaie de me souvenir mon mai 68.

Pendant que les étudiants occupaient la Sorbonne sous les regards attentifs du CHE placadé sur les murs et de ceux mon père,CHE des pommiers, en Thiérache, ma soeur et moi menions d'autres combats hautement symboliques .La contestation était en marche. De Gaulle allait l'éprouver.

Sarah était ma soeur.

Mes démonstrations d’affection à son égard,étaient pour le moins maladroites.

Nous aimions par-dessus tout braver la vieille chouette de voisine qui surveillait au périscope son jardin et nous interdisait formellement de le traverser. J’organisais donc régulièrement des expéditions punitives afin de rétablir une servitude de passage qui finirait bien par s’inscrire dans les actes notariés.

Ma petite Sarah faisait partie, ce jour-là du commando. Il faisait chaud et le maillot de bain était de rigueur. La bande devait me suivre afin d'atteindre un tas de sable situé de l'autre côté de l'éden et nous devions prononcer la formule incantatoire : Toi, la vieille chouette, écrase-la ! accompagnée d’un petit geste de la main évocateur, genre - ferme ton bec . Mais, la manœuvre tourna à la Bérézina, car nous bousculâmes Sarah qui se noya dans la rivière d’orties qui ourlait la barrière. Ses hurlements furent difficiles à apaiser, et nous attendîmes quelques semaines avant de relancer la guérilla en territoire ennemi, le temps d’éteindre le courroux parental .

A Paris, à défaut de sable, les manifestants avaient déterré des pavés.

De Gaulle allait devoir s'envoler pour Baden Baden où il ne rencontra jamais Delphine Seyrig.Elle était à Marienbad depuis longtemps.

Jamais je n'aurais pu imaginer que braver les interdits en culotte de coton peigné aurait un tel retentissement politique. Jamais je n'aurais pu penser que nous allions engendrer une telle décadence morale qui perdurerait jusqu'au siècle suivant.

Certains ne s'en sont jamais remis.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Corruption en Afrique : le protocole Bolloré
Mediapart révèle de nouveaux éléments qui pointent l’implication personnelle de Vincent Bolloré dans l’affaire de corruption présumée de deux chefs d’État pour obtenir la gestion de ports africains. Après l’échec de son plaider-coupable, le milliardaire est présumé innocent en attendant son futur procès.
par Yann Philippin
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Nucléaire
« Hugo », lanceur d’alerte du nucléaire : « J’accuse EDF de dissimulations »
« Avec ce type d’attitude, nos centrales ne sont pas sûres » : le témoignage choc d’un membre de la direction de la centrale nucléaire du Tricastin, inquiet que la culture de la sûreté nucléaire passe en arrière-plan des impératifs financiers au sein du groupe EDF.
par Youmni Kezzouf et Jade Lindgaard
Journal
Anne Hidalgo face à Mediapart
Ce soir, une invitée face à la rédaction de Mediapart : la maire de Paris et candidate socialiste à l’élection présidentielle.  
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche