nadja
Abonné·e de Mediapart

127 Billets

6 Éditions

Billet de blog 28 nov. 2014

Il a plu sur le grand paysage. J.J.Andrien

nadja
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Film documentaire d'une force émotive poétique rare sur la fin d'un monde, celui des éleveurs européens, celui d'Henri l'un des acteurs de ce drame qui sillonne inlassablement l'Europe en compagnie du réalisateur J.J.Andrien pour témoigner et débattre dans les salles obscures depuis la sortie nationale du film le 13 août 2014. Un éleveur parmi des milliers qui pleurent des larmes de lait sur leur terre nourricière. Voilà qu'ils refusent de fruit de la maternité de la déesse-mère: c'est le chaos , celui généré par la révolution agricole à l'oeuvre sous le joug de la mondialisation et de la PAC européenne qui dérégulent progressivement le marché du lait pour le plus grand profit de l'industrie agroalimentaire qui étend son linceul blanc sur ces grands hommeset ce grand paysage. Le film est tourné en Belgique au pays de Herve à la frontière entre Pays-Bas et Allemagne, mais sa portée est européenne.

J.J.Andrien a su filmer dans de longs plans fixes à la Depardon des visages graves, marqués, façonnés par le labeur , métaphores de ces beaux paysages dont le sfumato à la Vinci nous ferait presque oublier qu'il ne s'agit pas d'une fiction. C'est une oeuvre majeure qui rend toute leur dignité et leur noblesse à ces hommes et ces femmes amoureux fous de leur métier,soucieux de la transmission, qui forcent le respect par leur conviction et leur courage.ICes paysans ont mal à leur vache et il est grand temps de les écouter car ils savent remarquablement parler de leur devenir dans une conscience populaire très professionnelle et argumentée. Ils nous invitent à repenser la place de l'alimentation dans nos sociétés. La reconquête du modèle agricole passe certainement par celle de nos assiettes et la valeur que nous accordons à l'aliment, fruit d'un travail patient, ce que nous avons fini par oublier dans nos sociétés ultraurbaines. La vache perdue au milieu de nulle part, en pleine ville sous la neige est un peu une allégorie de la crise du monde agricole européen: nous avons perdu le sens des communs . Nous avons à gérer en partage la terre, l'eau , l'air dans un respect de certaines valeurs qui existaient encore il n'y a pas si longtemps dans les campagnes: la solidarité, l'amour du travail, le respect de l'animal et de l'homme... c'est ce dont témoigne le dernier portrait paysan du film.

Loin du pessimiste, J.J.Andrien nous offre plutôt un vision nuancée teintée d'espoir à travers la chronique des réunions et manifestations des éleveurs pour défendre leur métier et leur territoire.

Ils croient en la puissance de leur mobilisation et nous interpellent à travers leurs regards comme autant de consommacteurs que nous sommes, capables de leur apporter notre soutien et de faire barrage avec eux aux projets mortifères de la Commission européenne en particulier avec le projet TAFTA .

Un monde qui fait pleurer ses paysans ne fait plus société.

Soyons solidaires et participons à la mise en place de modèles alternatifs.

Faire

circuler le film dans toutes les salles ( contact associations/réseaux: philippe.hague@gmail.com 06 07 78 25 71)

Henri Lecloux, agriculteur très engagé du film vient d'écrire une lettre ouverte au président de la commission européenne qui sera mise en ligne sur ce blog prochainement ainsi qu'une pétition citoyenne. (Henri Lecloux, Centre 42/2 4890 THIMISTER)

Le réseau APLI ( Association des Producteurs de Lait indépendants) commercialise en France un lait en circuit court .

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un complot a été monté par la droite toulousaine pour torpiller une candidate LREM
Manipulation du fisc, de la justice et des médias : une enquête judiciaire lève le voile sur le piège tendu à une candidate LREM à Toulouse. Des SMS consultés par Mediapart accablent la patronne de la fédération LR, Laurence Arribagé, un cadre du fisc et un magistrat.
par Antton Rouget
Journal — International
Variant Omicron : l’urgence de lever les brevets sur les vaccins
L’émergence du variant Omicron devrait réveiller les pays riches : sans un accès aux vaccins contre le Covid-19 dans le monde entier, la pandémie est amenée à durer. Or Omicron a au contraire servi d’excuse pour repousser la discussion à l’OMC sur la levée temporaire des droits de propriété intellectuelle.
par Rozenn Le Saint
Journal — France
IVG : les députés adoptent l’extension du délai, le gouvernement tergiverse
Dans une assemblée nationale clivée, la proposition de loi « visant à renforcer le droit à l’avortement » a été votée en deuxième lecture à l’Assemblée, mardi soir. Seulement, son adoption définitive reste incertaine dans cette mandature, faute de volonté du gouvernement.
par Faïza Zerouala
Journal — France
Les partis politiques : détestés mais incontournables
Mal-aimés, les partis restent des rouages irremplaçables de la démocratie représentative. L’élection de 2022 illustre leur réduction à des plateformes logistiques et financières. C’est à gauche, où ils furent « l’arme des faibles », que l’impératif de réinvention apparaît le plus crucial.  
par Fabien Escalona

La sélection du Club

Billet de blog
Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations !
[Rediffusion] Dans la perspective de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, un ensemble d'organisations - partis et syndicats - s'allient pour faire cesser l'impunité au sein de leurs structures. « Nous avons décidé de nous rencontrer, de nous parler, et pour la première fois de travailler ensemble afin de nous rendre plus fort.e.s [...] Nous, organisations syndicales et politiques, affirmons que les violences sexistes et sexuelles ne doivent pas trouver de place dans nos structures ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Pour une visibilisation des violences faites aux femmes et minorités de genre noires
La journée internationale des violences faites aux femmes est un événement qui prend de plus en plus d'importance dans l'agenda politique féministe. Cependant fort est de constater qu'il continue à invisibiliser bon nombre de violences vécues spécifiquement par les personnes noires à l’intersection du cis-sexisme et du racisme.
par MWASI
Billet de blog
Pas de paix sans avoir gagné la guerre
« Être victime de », ce n’est pas égal à « être une victime » au sens ontologique. Ce n’est pas une question d’essence. C’est une question d’existence. C’est un accident dans une vie. On est victime de quelque chose et on espère qu'on pourra, dans l’immense majorité des cas, tourner la page. Certaines s’en relèvent, toutes espèrent pouvoir le faire, d’autres ne s’en relèvent jamais.
par eth-85
Billet de blog
Effacement et impunité des violences de genre
Notre société se présente volontiers comme égalitariste. Une conviction qui se fonde sur l’idée que toutes les discriminations sexistes sont désormais reconnues et combattues à leur juste mesure. Cette posture d’autosatisfaction que l’on discerne dans certains discours politiques traduit toutefois un manque de compréhension du phénomène des violences de genre et participe d’un double processus d’effacement et d’impunité.
par CETRI Asbl